AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
Jesse ~ On est comme un électron libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 35 ans (1 mars 2001) Posts : 1088 Un petit secret sur moi : Je ne louperai le SuperBowl pour rien au monde ϟ J'ai couché avec ma meilleure amie, Prisca, il y a de ça plusieurs années. Il se trouve malheureusement que c'est également ma belle-soeur ϟ On garde le secret de cette aventure depuis pas mal de temps maintenant, surtout qu'elle va bientôt se marier à mon petit frère, Aaron ϟ J'ai une sorte de problème avec les relations sérieuses, peut-être est-ce lié au fait que j'ai un penchant pour une belle brune non disponible ϟ En tous les cas, une belle blonde du nom de Roxann est en bonne voie pour me faire changer d'avis et m'enlever Prisca de la tête.


Avatar : Jensen sexy Ackles
Crédits : okinnel (signature) Puckessa (avatar)
Pseudo : BesidetheCrocodile
Sur YAP depuis le : 23/08/2015

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Jesse ~ On est comme un électron libre posté par Jesse Stevens
le Sam 2 Avr - 23:49


Jesse Stevens

On est comme un électron libre

Nom : Stevens Prénom : Jesse Age : 35 ans Date de naissance : le 1 mars 2001 Lieu de naissance : Melbourne, Australie Situation familiale : Célibataire et presque libre comme l'air Orientation sexuelle : Hétérosexuel, les filles c'est toute sa vie Don : Phéromones vocales Groupe : PHY Arrivé au Centre le : 15 mars 2020 Avatar : Jensen AcklesPetite description de son caractère : Personnage à l'enfance avortée, ayant grandi dans un milieu très peu propice à l'innocence, Jesse est quelqu'un qui a les pieds sur terre. Pragmatique et cartésien sont sûrement les adjectifs qui le caractérisent le mieux. C'est quelqu'un d'assez sociable, mais il apprécie les moments de solitude où il peut se laisser aller. Il a un sang froid à toute épreuve, ce qui lui permet d'être très efficace dans son boulot. C'est un trait de caractère qui en fascine certains comme il en agace d'autres et souvent, on associe son calme à du désintérêt, ce qui n'est pas totalement faux. Bien qu'il soit calme, lorsque Jesse ne va pas bien, il lui arrive d'exploser et il ne vaut mieux pas se trouver dans le coin en général. Il est très secret, très pudique sur ses sentiments et passe son temps à éluder les questions personnelles à l'aide de petites blagues.


Petits trucs à propos de moi

Jesse a quasiment grandi sans sa famille. Entre une mère droguée et d'un père alcoolique qui la frappait, clairement l'enfance de Jesse n'a pas été idéale. Il a perdu sa mère des suites d'une overdose alors qu'il avait 10 ans et a choisi de quitter le domicile familial avec son petit frère deux ans plus tard. ∆ Il est très proche de son frère et a passé une très très grande partie de sa vie à veiller sur lui. Aujourd'hui, bien qu'Aaron n'ait plus besoin de lui, les habitudes ont la vie dure. ∆ Il est littéralement fan de football américain et ce depuis son plus jeune âge. Il ne louperait d'ailleurs une édition du Super Bowl pour rien au monde et il partage cette passion dévorante avec son meilleur ami, Sam Headey, bien que cela soit source de grands désaccords entre les deux amis. ∆ Il a très peu de véritables amis, mais cela lui suffit amplement. Il passe la majorité de son temps avec Sam. Sa meilleure amie, Prisca, est la petite soeur de Sam et la fiancée de son frère. ∆ Jesse a un véritable faible pour sa belle-soeur. Ils ont d'ailleurs, il y a de nombreuses années franchi le pas de trop. Ils ont choisi de garder ce secret et cela est toujours d'actualité, bien que la situation soit de plus en plus pesante pour les deux. ∆ Sans savoir si c'est vraiment lié, Jesse n'a jamais eu de véritable relation sérieuse. Encore moins sur une longue durée. Il y a pourtant cette fille, Roxann avec qui il a eu une histoire et qu'il recommence à fréquenter, sans trop savoir où cela va les mener.



Derrière l'écran

Pseudo : BesidetheCrocodile
Prénom : Lucie
Age : 20 ans
Fréquence de connexion : Tous les jours et à toute heure de la nuit.
Inventé ou scénario : Inventé
Quelque chose à ajouter ? : :heart4:


Code:
<pris>○ jensen ackles</pris> ϟ jesse stevens

BesidetheCrocodile


stuck in love
They could steam up windows with their kisses, but as soon as they started using their mouths for other things — like talking — everything got so complicated. •• ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 35 ans (1 mars 2001) Posts : 1088 Un petit secret sur moi : Je ne louperai le SuperBowl pour rien au monde ϟ J'ai couché avec ma meilleure amie, Prisca, il y a de ça plusieurs années. Il se trouve malheureusement que c'est également ma belle-soeur ϟ On garde le secret de cette aventure depuis pas mal de temps maintenant, surtout qu'elle va bientôt se marier à mon petit frère, Aaron ϟ J'ai une sorte de problème avec les relations sérieuses, peut-être est-ce lié au fait que j'ai un penchant pour une belle brune non disponible ϟ En tous les cas, une belle blonde du nom de Roxann est en bonne voie pour me faire changer d'avis et m'enlever Prisca de la tête.


Avatar : Jensen sexy Ackles
Crédits : okinnel (signature) Puckessa (avatar)
Pseudo : BesidetheCrocodile
Sur YAP depuis le : 23/08/2015

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Jesse ~ On est comme un électron libre posté par Jesse Stevens
le Dim 3 Avr - 0:33


Once upon a time

On est comme un électron libre

Je détestais ces séances avec les psychologues que le Centre nous imposait. Je comprenais parfaitement leur utilité et leur nécessité mais je redoutais toujours avec beaucoup d’appréhension cette heure que je devais passer à parler de moi et de comment je me sentais et de ce que je ressentais. Dans la vie de tous les jours, j’étais typiquement le genre de gars à éluder les questions personnelles avec une petite blague savamment placée qui détournait aussitôt l’attention de mon interlocuteur, ou presque. Mais là, je ne pouvais rien faire d’autre que tenter de parler de moi et de comment je me sentais. Mon ancien psychologue avait pris sa retraite et je devais donc rencontrer une nouvelle qui s’occuperait de moi pour les séances à venir. Elle vint me chercher dans la salle d’attente, à l’heure et me faisait entrer dans son bureau alors qu’elle se présentait à moi. Elle m’invitait à m’installer dans le fauteuil qui se trouvait face à son bureau alors qu’elle-même prenait place derrière celui-ci. Elle feuilleta rapidement mon dossier qui était assez conséquent au vu des treize ans que j’avais passé entre ces murs. « Bon dites-moi Monsieur Stevens, quel rapport entretenez-vous avec votre don ? En a-t-il toujours été ainsi ? » commença-t-elle en s’exprimant d’une voix douce et clairement audible. « J’aurai tendance à dire que j’entretiens bon rapport avec mon don. En plus de dix ans, j’ai largement eu le temps d’apprendre à le maîtriser et ce n’est de toute façon pas comme si c’était un don dangereux. Et d’aussi loin que je m’en souvienne, je me suis toujours plus ou moins senti à l’aise avec. C’est très pratique comme don vous savez pour séduire. » Evidemment, comme d’habitude, je ne parvenais pas à garder mon sérieux plus de deux minutes et à la première question posée je tentais déjà de faire dévier la conversation. Mais la psychologue n’en était certainement pas à son coup d’essai et elle ne perdait pas sa cible des yeux, c’est-à-dire moi. Elle attaqua aussitôt avec une nouvelle question à laquelle je me retrouvais une fois de plus contraint de devoir répondre. « Donc si vous aviez le choix à l’heure qu’il est, vous resteriez mutant ou non ? Pour quelles raisons ? » « Pour sûr, oui je resterai mutant. C’est certainement l’une des meilleures choses qui me soit arrivée dans ma vie. J’ai trouvé ici une véritable famille, le Centre m’a tout apporté et si je devais revivre ma vie je ferais les choses exactement de la même façon. Pour rien au monde je ne voudrais redevenir un simple humain. » Pendant que je parlais, je regardais la psychologue qui prenait deux trois notes, de façon très discrète sur un petit calepin posé à côté d’elle. « Vous vous sentez donc en sécurité et entre de bonnes mains au sein du Centre ? » Un petit rire m’échappait « C’est l’endroit le plus sûr au monde, sûrement même avant Poudlard. » la psychologue me regarda un instant d’une étrange façon, se demandant certainement ce que Poudlard pouvait bien être, il était à peu près évident qu’elle n’avait jamais vu les films de cette saga des années 2000 que Jim avait pour habitude de nous faire regarder lorsque nous étions plus jeunes mon frère et moi. « Non plus sérieusement, étant donné que je suis dans les équipes spéciales du Centre, je me rends compte de tout ce qui est mis en place pour la sécurité des mutants et je pense que peu d’endroits sont aussi sûrs au monde. » La psychologue hocha lentement la tête. « A quel moment avez-vous su que vous souhaitiez travailler au Centre plutôt que de retourner vivre une vie ordinaire ? » « Dès le début, à vrai dire. Le Centre c’est toute ma vie. Avant j’étais un enfant qui se traînait de sales casseroles et qui vivait aux crochets d’un type génial. Avec le Centre je suis devenu indépendant, j’ai obtenu une famille et un toit sur la tête. Je pouvais bien au moins donner quelques-unes de mes années au Centre en échange de tout ce que cet établissement a fait pour moi. » D’un coup d’œil discret, je regardais l’heure qui s’affichait sur l’horloge accrochée sur l’un des murs du bureau de la psychologue. « D’ailleurs, votre enfance, vous la considérez plutôt heureuse ou est-ce en général de mauvais souvenirs ? » Je mettais un petit temps avant de répondre, sans trop savoir quoi dire. « Eh bien, c’est un mélange des deux. Les premières années de ma vie ont été un véritable enfer, mes parents étaient des incapables irresponsables, qui passaient la majorité de leur temps à se shooter à tout un tas de merde. Les premières personnes qui ont peuplé ma vie étaient des dealeurs, des prostituées, des drogués. Sur le coup, je ne me rendais pas compte de la merde dans laquelle mes parents nous foutaient avec mon frère, ça me paraissait presque normal puisque je n’avais toujours connu que ça. Jusqu’à ce qu’Aaron manque de toucher à la coke que mon père laissait traîner partout alors qu’il avait à même pas 10 ans. Ça m’a fait comme un électrochoc. Alors on est partis. C’était loin d’être une vie de rêve, on dormait dans la rue ou dans les centres commerciaux, on passait notre temps à courir de partout après avoir volé de quoi manger ou pour tenter d’échapper aux agents de sécurité. Jusqu’à ce qu’on tombe sur Jim qui nous a pris sous son aile. Il nous a élevé, nous a appris les choses de la vie. C’était un peu comme un père. Grâce à lui, on avait un toit sur la tête, des estomacs remplis et de l’eau chaude pour nous laver. Ça c’était de bons souvenirs. » Alors que j’évoquais mon enfance royalement pourrie, je voyais que la psychologue prenait de plus en plus de notes à mon sujet. « Quelles ont été vos premières réactions lorsque vous avez appris l'existence du Centre et des autres mutants ? » « J’ai appris que les mutants existaient quand Aaron, mon petit frère a muté. Un type est venu nous expliquer ce qu’il lui arrivait, il nous a dit qu’il devait l’emmener dans un établissement spécialisé où il serait pris en charge. J’ai détesté ce type parce qu’il m’arrachait mon petit frère, même si c’était pour son bien. » « Et vous, à quel moment vous êtes-vous rendu compte que vous aviez muté ? » « C’est pas nécessairement quelque chose dont je suis fier, mais c’était un jour où je roulais un peu trop vite sur la route. Je me suis fait choper par les flics. Ils allaient me coller une amende, et j’ai juste eu à leur demander d’oublier cette histoire qu’ils le faisaient. Ils sont repartis faire leur boulot comme s’ils ne m’avaient jamais vu. C’était trop surréaliste pour être vrai. Et quelques jours plus tard, un agent du Centre venait me chercher à mon tour. » « Comment vous êtes-vous sentis à ce moment précis ? » « Clairement soulagé. J’allais retrouver mon petit frère, commencer une nouvelle vie à New York. Certes Melbourne et Jim allaient me manquer, mais il était temps qu’on avance de notre côté, qu’on prenne un peu notre envol, sans son soutien. » La psychologue prit de nouveau quelques notes. Elle jeta un coup d’œil à sa montre. «  Eh bien merci Monsieur Stevens. La séance est terminée, je vous recontacterai pour reprendre rendez-vous avec vous. A la prochaine. » Elle se redressait en même temps que moi et me guidait vers la porte où elle me serra la main.

BesidetheCrocodile


stuck in love
They could steam up windows with their kisses, but as soon as they started using their mouths for other things — like talking — everything got so complicated. •• ALASKA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ENFORCE THE LAW

J'ai actuellement : vingt-neuf ans, la trentaine se rapprochant trop rapidement à mon goût, j'ai l'impression que le temps passe trop vite Posts : 755 Un petit secret sur moi : j'ai cédé à le tentation de la chair il y a de cela quelques années. Aaron n'est au courant de rien... Et malheureusement, ce qui complique encore plus la chose, c'est qu'il s'agissait de son frère, Jesse. Entre ça et mon frère Sam qui ne supporte pas mon fiancé, je vous assure que les réunions de famille sont un pur bonheur.


Avatar : emilia clarke
Crédits : tearsflight(avatar) - louli(fiche de don)
Pseudo : Luleaby
Sur YAP depuis le : 25/08/2015

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Jesse ~ On est comme un électron libre posté par Prisca Headey
le Dim 3 Avr - 10:26

Spoiler:
 



 
you're my flashlight
I GOT ALL I NEED WHEN I GOT YOU AND I, I LOOK AROUND ME AND SEE A SWEAT LIFE, I'M STUCK IN THE DARK BUT YOU'RE MY FLASHLIGHT, YOU GETTING ME THROUGHT THE NIGHT ›‹
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 35 ans (1 mars 2001) Posts : 1088 Un petit secret sur moi : Je ne louperai le SuperBowl pour rien au monde ϟ J'ai couché avec ma meilleure amie, Prisca, il y a de ça plusieurs années. Il se trouve malheureusement que c'est également ma belle-soeur ϟ On garde le secret de cette aventure depuis pas mal de temps maintenant, surtout qu'elle va bientôt se marier à mon petit frère, Aaron ϟ J'ai une sorte de problème avec les relations sérieuses, peut-être est-ce lié au fait que j'ai un penchant pour une belle brune non disponible ϟ En tous les cas, une belle blonde du nom de Roxann est en bonne voie pour me faire changer d'avis et m'enlever Prisca de la tête.


Avatar : Jensen sexy Ackles
Crédits : okinnel (signature) Puckessa (avatar)
Pseudo : BesidetheCrocodile
Sur YAP depuis le : 23/08/2015

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Jesse ~ On est comme un électron libre posté par Jesse Stevens
le Dim 3 Avr - 14:25

Spoiler:
 


stuck in love
They could steam up windows with their kisses, but as soon as they started using their mouths for other things — like talking — everything got so complicated. •• ALASKA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message Re: Jesse ~ On est comme un électron libre posté par Contenu sponsorisé
le

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une soirée comme les autres.... [Rp libre, mais me contacter avant....]
» Quand un électron libre et un recycleur vivant s'allient pour sauver un village.
» Attention, un électron libre vient d'être lâché en pleine nature...
» Je suis libre comme l'air
» Je suis libre, libre comme l'air. Ou presque, puisqu'un un petit bout de toi me reste. (Joos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are Powerful :: Votre Personnage :: Arrivée à New York :: Fiches validées-