AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
{ Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 21 ans Posts : 1272 Un petit secret sur moi : Angus est né avec une surdité profonde, c'est-à-dire qu'il n'a nullement la possibilité d'entendre. Quand les conditions sont réunies, il peut lire sur les lèvres et avoir une conversation (presque) normale avec les gens. Il "parle" le NZSL et l'ASL qu'il a commencé à apprendre quand il est arrivé au Centre (respectivement les langages des signes Néo-Zélandais et américain. * Sa mère est morte quand il avait 16 ans, ça l'a profondément affecté. Vu que sa famille s'est brisée en même temps qu'elle est partie, Angus n'a jamais réussi à faire complètement son deuil. * Il adore voyager. S'il apprécie de visiter les endroits touristiques, Angus préfère davantage les endroits typiques des pays qu'il visite. Il est incroyablement curieux et humaniste, de manière générale, il est très intéressé par ses semblables et aime apprendre à les connaître, partager des choses. * Il aime aussi beaucoup l'astronomie, passion que sa mère lui a légué avant sa mort. Il trouve ça très apaisant. * Depuis peu, il a adopté un Akita qu'il a nommé Vixen.


Avatar : Ash Stymest
Crédits : avatar by SOHA
Pseudo : crowe
Sur YAP depuis le : 28/05/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Angus Blackburn
le Dim 16 Oct - 1:23



Deprived of all that we're

blessed with
AELAN & ANGUS BLACKBURN


Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. Pas une fois, mais de nombreuses fois. En échange, la vie nous donne de l’or. Seulement, nous payons cet or à un prix fou puisque nous en avons, à chaque fois, le cœur arraché vivant.
New-York, Août 2034

Après un vol de près d’une journée entière, ayant très peu dormi, bien qu’idéalement situé : côté fenêtre, là où personne ne lui demanderait de se lever pour laisser qui que ce soit aller aux toilettes ou juste pour le plaisir de se dégourdir les jambes, eh bien, Angus est grognon. Arrivé à J.F.K., il s’est rendu compte que personne ne venait le chercher à l’aéroport, et il a dû se débrouiller pour se trimballer ses bagages dans New-York jusqu’au Centre.

En plus d’être épuisé à cause du décalage horaire, il subit encore les effets secondaires de son don. Il adore voyager, mais c’est vrai que vu qu’on l’avait plus ou moins obligé à venir à New-York, il aurait préféré qu’on vienne le chercher à l’aéroport, histoire qu’il puisse faire une petite sieste dans la voiture. Le pire, c’est que sa journée est loin d’être finie. Si on accepte de lui épargner certains papiers : comme la souscription d’une assurance, ou d’ouverture de comptes bancaires, il faut qu’il se tape les papiers d’inscriptions au Centre, ainsi que la signature de bail de son appartement. Sinon il dort dehors.

Sympathique.

Il décide finalement de ne pas se prendre la tête et d’appeler un taxi jaune : ça sera beaucoup plus rapide et beaucoup moins contraignant, finalement. Le chauffeur l’aide à mettre ses valises dans le coffre, puis le jeune homme vient s’installer sur la banquette arrière du véhicule. Une fois que cela est fait, que le coffre et fermé et que les ceintures sont attachées, la voiture démarre doucement puis quitte son espace de stationnement. Le jeune homme laisse son regard dériver le long du paysage, il réussit à s’endormir, même.

Comme si le trajet n’avait duré qu’une fraction de seconde, la voiture se trouve garée au pied du Centre et le chauffeur tente depuis deux petites minutes de le réveiller, en vain. C’est un peu le problème de la surdité, c’est qu’il est assez de le réveiller en lui hurlant dans les oreilles.
Pas très frais, Angus finit par ouvrir des petits yeux et se redresser. Il paye l’homme puis quitte le véhicule avec son sac à dos. Le brun se dirige vers le coffre pour récupérer ses deux valises.

Angus entre à l’intérieur du bâtiment, se dirige directement à l’accueil pour signaler son arrivée. La secrétaire lui indique d’aller s’installer dans l’entrée, où il y a quelques sièges prévus à cet effet : attendre. Elle précise aussi qu’un agent du Centre viendrait le trouver pour s’occuper des démarches à faire pendant la journée. Le jeune homme était bien loin de se douter qu’il se retrouverait face à sa sœur, à l’époque jeune recrue.

Il acquiesce puis se dirige vers les sièges que la secrétaire à mentionner un peu plus tôt. Le jeune homme n’aime pas les secrétaires. Simplement parce que c’est le genre de personne dont le regard reste assez facilement focalisé sur un écran d’ordinateur, il a du mal à lire sur leurs lèvres, du coup. Déjà que ce n’est pas évident. A son plus grand réconfort, il y a un distributeur de boisson. Avec la monnaie qu’il a récupéré du taxi, il se jette presque sur la machine pour commander un café noir, un expresso, ce que peu d’Américains se risquent à boire. La boisson sort totalement brûlante de la machine. Il manque de se brûler la lèvre supérieure en les trempant dedans. Angus va alors s’asseoir sur l’un des sièges, accompagné par ses bagages. Il soupire un peu puis attend. Au bout d’un moment, il trempe de nouveau ses lèvres dans sa boisson pour découvrir qu’il vient d’acheter un café totalement insipide. Il fait la grimace avant de sentir une présence près de lui. Le brun relève la tête et découvre une jeune femme. Il lui faut un long moment avant de la reconnaître, d’ailleurs, il cligne des yeux plusieurs fois, très forts, se les frotte un peu, croyant être victime de sa propre fatigue, prend une gorgée de café. Il fait à nouveau la grimace.

Elle devait être au Royaume-Uni, pas au Centre. Angus secoue la tête d’incompréhension. Il ne sait plus et il se ferme, ça se voit à sa mâchoire serrée. Il a pas mal changé, ce petit frère. Avant, il n’avait pas les traits aussi durs, enfin pour elle, c’était encore un petit garçon, pas un homme, peut-être. Et puis il n’avait pas autant de tatouage, ça c’est sûr. C’était à se demander s’il n’avait pas mal tourné, Angus. Ceci dit, elle aussi elle a changé : d’ailleurs, il a peiné à la reconnaître. Ce n’est plus une jeune fille, c’est une femme, et puis visiblement elle a aussi eu droit à un changement de look. Mais à vrai dire, ce n’est pas vraiment le cœur des inquiétudes du cadet. Visiblement, Aélan a menti. Elle n’est jamais partie au Royaume-Uni, maintenant qu’il l’a voit, il en a la certitude. Est-ce qu’elle avait un don elle aussi ? Est-ce qu’elle était au courant que c’était lui qu’elle venait chercher ? Si non, pourquoi elle ne lui en a pas parlé avant ? Il aurait eu le temps de se préparer psychologiquement à cette découverte. Il a encore un milliard de questions qui tournoient dans son esprit.

Alors qu’elle arrive à sa hauteur, le jeune homme se redresse, assez roidement, il faut le dire. Angus ne sait pas ce qu’il est censé faire : la prendre dans ses bras comme si de rien n’était ? Il ne s’en sent pas capable, il y a trop de distance entre eux, c’est trop bizarre. L’accabler de reproches ? Il ne sait pas vraiment par où commencer. Ce n’est pas qu’il ne l’aime plus, mais ce n’est plus pareil. Il ne sait pas quoi dire, à part qu’il est fatigué et qu’il voudrait aller dormir au plus vite.

Il prend une nouvelle gorgée de café. Sans surprise, il fait la grimace.
© FICHE CODEE PAR BESIDETHECROCODILE & PERSONNALISEE PAR TAKOYARO


© OMEGA
if you wanna break these walls down, you're gonna get bruised.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 69 Un petit secret sur moi : J'aime mon frère et j'aimerai tellement renouer des liens forts avec lui, liens qui se sont rompus à la mort de ma mère, et surtout lorsque je lui ai fait croire que j'allais suivre mes études au Royaume-Unis... Alors que j'étais au Centre. J'aimerai qu'on puisse reprendre les choses, mais est-ce vraiment faisable ? ...


Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : Lehiah / Cassy
Sur YAP depuis le : 14/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Aélan Blackburn
le Mar 18 Oct - 12:34



Deprived of all that we're blessed with
Avec Angus Blackburn

Août 2034, Le Centre.

La journée était longue. Je le ressentais dans tous les muscles de mon corps, qui me faisaient souffrir. Je détestais ressentir ce genre de fatigue physique, alors que mentalement je pétais le feu. Ça me rendait plus fragile, plus vulnérable. Et je ne pouvais pas me permettre de l'être, pas avec ce don. Vigilance constante. Il ne fallait pas que je me relâche. J'avais peiné à maîtriser mon don, maintenant que c'était fait, je refusais d'en perdre à nouveau le contrôle. Je ne le voulais pas et ça n'arriverait pas. Du moins, je l'espérais fortement. J'avais besoin d'un café. Je me massais la nuque, m'étirant, prenant une légère pause pendant ma ronde. Je soupirai. Tout allait bien se passer. J'avais commencé il y avait peu en tant que jeunes recrues des agents spéciaux, il fallait que je m'habitue. Ce n'était qu'une petite question de temps.

¬ Aelan, nouvelle recrue en bas ! Tu peux t'en occuper ?

Parfait ! De quoi me dégourdir les jambes ! Et du temps pour aller me chercher un café aussi. Ça ne me ferait pas de mal, au contraire. Je descendis rapidement, m'attachant les cheveux en queue de cheval. C'était la première fois que je faisais faire ses démarches à un nouveau membre, mais j'avais été formée, heureusement. Sinon, j'aurais sans doute frôlé la catastrophe. Je m'arrêtai au distributeur de café et pris un latte, qui serait sans doute immonde, comme d'habitude, mais on s'y faisait pas trop mal. Du moment que ça donnait un petit coup de fouet.

Je récupérai tous les papiers administratifs nécessaires à l'accueil, me dirigeant automatiquement vers les sièges non loin, les yeux collés sur le dossier.

¬ Excuses-moi de l'attente, je...

Ce ne fut que lorsque je relevais la tête que je sus à qui j'avais à faire. Je faillis lâcher mon café et de dossier par la même occasion. La dernière fois que j'avais eu de ses nouvelles, il était malade, à l'hôpital. J'avais cherché par tous les moyens à quitter le Centre, mais impossible. Tout avait été contre moi : la dangerosité de mon don, le fait que je ne le contrôlais pas... Sans compter que ma famille n'était au courant de rien. Je leur avais fait croire que je faisais mes études au Royaume-Uni, et ça avait l'air d'avoir fonctionné, jusqu'ici. Il se redressa, son prénom se forma sur mes lèvres dans que ne m'en rende compte. Je ne savais que faire. Il me sembla soudain que cela faisait des années que j'avais quitté la maison, que je ne l'avais pas vu. J'avais une envie folle de le serrer dans mes bras, mais la peur d'être repoussée me serrait le ventre. Je mis quelques instants à reprendre mes esprits, passant par toutes sortes d'émotions comme la surprise, l'angoisse, la joie... Je déglutis avant de signer rapidement.

Qu'est ce que tu fais ici ?

Avant de tilter... C'était lui, la nouvelle recrue ? Ou était-ce une mauvaise blague ?



Just do it !
Your life is not a race to win. Just an obstacle course to take. Always beware ... © Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 21 ans Posts : 1272 Un petit secret sur moi : Angus est né avec une surdité profonde, c'est-à-dire qu'il n'a nullement la possibilité d'entendre. Quand les conditions sont réunies, il peut lire sur les lèvres et avoir une conversation (presque) normale avec les gens. Il "parle" le NZSL et l'ASL qu'il a commencé à apprendre quand il est arrivé au Centre (respectivement les langages des signes Néo-Zélandais et américain. * Sa mère est morte quand il avait 16 ans, ça l'a profondément affecté. Vu que sa famille s'est brisée en même temps qu'elle est partie, Angus n'a jamais réussi à faire complètement son deuil. * Il adore voyager. S'il apprécie de visiter les endroits touristiques, Angus préfère davantage les endroits typiques des pays qu'il visite. Il est incroyablement curieux et humaniste, de manière générale, il est très intéressé par ses semblables et aime apprendre à les connaître, partager des choses. * Il aime aussi beaucoup l'astronomie, passion que sa mère lui a légué avant sa mort. Il trouve ça très apaisant. * Depuis peu, il a adopté un Akita qu'il a nommé Vixen.


Avatar : Ash Stymest
Crédits : avatar by SOHA
Pseudo : crowe
Sur YAP depuis le : 28/05/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Angus Blackburn
le Mer 26 Oct - 15:39



Deprived of all that we're

blessed with
AELAN & ANGUS BLACKBURN


Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. Pas une fois, mais de nombreuses fois. En échange, la vie nous donne de l’or. Seulement, nous payons cet or à un prix fou puisque nous en avons, à chaque fois, le cœur arraché vivant.
New-York, Août 2034

Son regard se pose sur la tonne de papier que sa sœur a dans les mains avant de se concentrer sur ce qu’elle était en train de signer, presque trop rapidement. Et il comprend qu’il n’est peut-être pas le seul à être nerveux. C’est là qu’il reconnait Aélan.

Qu’est-ce que tu fais ici ?

Angus fronce les sourcils, un peu agacé. Il pose son gobelet en papier sur sa valise, histoire de pouvoir signer en toute tranquillité.

Je pourrais te poser la même question, je te signale.

Il fait une pause, soupire. Angus aurait pu parler aussi, il en est parfaitement capable, mais avec la fatigue qu’il a accumulée, il lui semble difficile de former des mots avec sa bouche sans se mettre à baragouiner plus qu’il ne parle vraiment, déjà qu’il faut qu’il redouble de vigilance pour être compréhensible.

Il aurait pu dire plus, mais avec si peu, il arrive à transmettre beaucoup, comme son incompréhension pour un si gros mensonge, ayant pour arrière-goût l’amertume du reproche. En effet, il ne comprend pas pourquoi elle n’a pas pu dire tout simplement qu’elle était à New-York, plutôt que de dire qu’elle était à Londres. Même s’il fallait qu’elle garde l’existence des mutants secrètes, dire qu’elle était aux Etats-Unis ne semblait pas remettre tout cela en cause. Le jeune homme n’a pas eu de difficultés à dire qu’il voulait aller à New-York à son père. Le visage d’Angus passe encore par toute une série d’émotions, sans vraiment se fixer sur une d’entre elles. Il finit par se décider à répondre à sa sœur, tout de même :

Comme tu peux le constater, on m’a invité à rejoindre le Centre. Ce n’est pas comme s’il y avait quelqu’un qui m’attendait à la maison de toute façon.

Le cadet lance sa première pique, toujours dans le sarcasme qui le caractérise si bien depuis que leur mère est morte. Même s’il dit ça, ce n’est pas comme si le Centre lui avait laissé vraiment le choix, Aélan devrait s’en douter.
Dans tous les cas, Angus n’a visiblement pas très envie d’ouvrir son cœur à sa sœur, si ce n’est pour lui faire comprendre que son départ l’a fait souffrir. Même si contrairement à sa sœur, il a eu la chance de pouvoir vadrouiller à droite et à gauche. Même leur père n’a pas vraiment pris le temps de s’occuper d’eux, et c’est pas comme si Aélan était partie le lendemain de la mort de leur mère, elle était donc parfaitement consciente qu’il se retrouverait livré à lui-même, bien qu’il ne fut plus un enfant.

Angus n'a pas l'habitude de réagir comme ça, surtout pas avec un membre de sa famille : il est vraiment blessé, malgré la culpabilité qui lui écrase le coeur alors qu'il se voit signer tous ses reproches.

© FICHE CODEE PAR BESIDETHECROCODILE & PERSONNALISEE PAR TAKOYARO


© OMEGA
if you wanna break these walls down, you're gonna get bruised.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 69 Un petit secret sur moi : J'aime mon frère et j'aimerai tellement renouer des liens forts avec lui, liens qui se sont rompus à la mort de ma mère, et surtout lorsque je lui ai fait croire que j'allais suivre mes études au Royaume-Unis... Alors que j'étais au Centre. J'aimerai qu'on puisse reprendre les choses, mais est-ce vraiment faisable ? ...


Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : Lehiah / Cassy
Sur YAP depuis le : 14/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Aélan Blackburn
le Lun 14 Nov - 18:17



Deprived of all that we're blessed with
Avec Angus Blackburn

Les reproches commençaient à pleuvoir. C'était bien son genre ça. Mais je ne pus m'empêcher de me sentir blessée. C'était mon frère, et je sentais bien qu'à cet instant, il me rejetait. Et même si je réussissais à garder ce visage impassible et froid que j'ai toujours eu, même si, comme d'habitude, je ne montrais rien, mon cœur se brisait un peu plus à chacun de ses mots. Et le pire, c'est que je le regardais signer sans réagir vraiment. Juste blessée dans mon orgueil de femme, dans mon orgueil de mutante... Dans mon orgueil et dans mon amour de sœur aînée. Avait-il la moindre idée de ce que j'avais vécu depuis que j'avais quitté la maison ? Obligée de mentir pour ne plus être un danger pour personne ! Avait-il conscience que durant toutes ces années, je l'avais juste protéger de moi-même ? De ce don que je considérais plus comme une malédiction, même si, maintenant, je réussissais à vivre avec.

Puis ce fut la colère et la frustration qui prirent le dessus. Je posais le dossier sur la table, enfin poser... lancer un peu violemment. Je serrai les dents pour mieux retenir mes larmes. C'était trop dur de le voir agir comme ça avec moi. Je détestais ça. Je détestais réagir de cette façon, mais je ne me contrôlais plus. Pas face à lui. Pas quand une telle douleur me vrillait la poitrine.

Parce que tu crois franchement que j'ai eu le choix ?

Les larmes me montaient aux yeux. Trop tard pour les retenir. Trop d'émotion d'un coup. Le voir ici après toutes ces années. Comprendre que je n'étais pas la seule mutante de ma famille... Réaliser que je n'avais pas pu le protéger de la vie comme je l'aurais voulu, surtout après la mort de maman. Je soupirais. Je voulais taper sur un sac de frappe. Ces retrouvailles n'étaient pas tellement comme je les imaginais. J'avais rêvé d'embrassade, d'enlaçade... Et là, je n'avais que reproches. Qu'est-ce que je pouvais être naïve, parfois ! Quelle conne !

J'aurai été là si j'avais pu. J'aurai été là si le Centre n'était pas venu me chercher. Et j'aurai été là si j'avais pas été classée dangereuse. Tu te permets de me juger alors que tu ne sais rien...

Se calmer. Rageusement, j'essuyai  mes larmes et repris le dossier, remplissant le début, que je connaissais par cœur. J'essayai de reprendre un ton froid et professionnel. Je relevai le regard vers lui.

Ton don ?

Oui, j'avais parlé. Pas envie de me fouler pour quelqu'un qui n'avait qu'une envie : me mettre plus bas que terre. Du moins, c'était mon impression.



Just do it !
Your life is not a race to win. Just an obstacle course to take. Always beware ... © Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 21 ans Posts : 1272 Un petit secret sur moi : Angus est né avec une surdité profonde, c'est-à-dire qu'il n'a nullement la possibilité d'entendre. Quand les conditions sont réunies, il peut lire sur les lèvres et avoir une conversation (presque) normale avec les gens. Il "parle" le NZSL et l'ASL qu'il a commencé à apprendre quand il est arrivé au Centre (respectivement les langages des signes Néo-Zélandais et américain. * Sa mère est morte quand il avait 16 ans, ça l'a profondément affecté. Vu que sa famille s'est brisée en même temps qu'elle est partie, Angus n'a jamais réussi à faire complètement son deuil. * Il adore voyager. S'il apprécie de visiter les endroits touristiques, Angus préfère davantage les endroits typiques des pays qu'il visite. Il est incroyablement curieux et humaniste, de manière générale, il est très intéressé par ses semblables et aime apprendre à les connaître, partager des choses. * Il aime aussi beaucoup l'astronomie, passion que sa mère lui a légué avant sa mort. Il trouve ça très apaisant. * Depuis peu, il a adopté un Akita qu'il a nommé Vixen.


Avatar : Ash Stymest
Crédits : avatar by SOHA
Pseudo : crowe
Sur YAP depuis le : 28/05/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Angus Blackburn
le Dim 27 Nov - 1:58



Deprived of all that we're

blessed with
AELAN & ANGUS BLACKBURN


Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. Pas une fois, mais de nombreuses fois. En échange, la vie nous donne de l’or. Seulement, nous payons cet or à un prix fou puisque nous en avons, à chaque fois, le cœur arraché vivant.
New-York, Août 2034

Aélan pose le dossier sur la table. Le jeune homme dirait qu’elle l’a jeté, mais c’est vrai que sans son, il a du mal à se faire une véritable idée.

Parce que tu crois franchement que j’ai eu le choix ?

Angus reste silencieux, observe les yeux de sa sœur qui semblent se remplir de larmes peu à peu. Cela laisse à son aînée le loisir de continuer sa tirade :

J’aurai été là si j’avais pu. J’aurai été là si le Centre n’était pas venu me chercher. Et j’aurai été là si j’avais pas été classée dangereuse. Tu te permets de me juger alors que tu ne sais rien.
On a toujours le choix, Aélan. Et ne mélange pas tout Aélan, t’aurais très bien pu te passer de nous faire croire que tu étais au Royaume-Uni. C’était vraiment utile de raconter tous ces mensonges ? Alors oui, je comprends bien que tout ça doit rester secret, et j’entends très bien qu’on t’a classée comme dangereuse tout ça, tout ça. Rester sans nouvelles comme ça… C’est autre chose.

Au début, Angus avait essayé de prendre régulièrement contact avec sa sœur, désespéré de se retrouver seul sans arrêt. Mais il n’avait pas vraiment de réponses qui lui convenait, ni même vraiment en temps et en heures. En réalité, il avait tout simplement fini par abandonner. Au final, de ce point de vue-là, il n’en mène pas bien large non plus.

Aélan essuie ses yeux puis se met à remplir le dossier. Ça ne fait pas spécialement plaisir à Angus de voir sa sœur pleurer et ça se voit à la manière dont il a les sourcils froncés, mais il faut bien admettre que ça n’est plus comme avant, qu’ils ne sont presque plus que des inconnus.

— Ton don ? demande-t-elle alors de vive voix.
— Annulation, articule-t-il de ses intonations étranges. Et toi ?

Elle n’avait pas l’air de vraiment comprendre la position d’Angus, bien qu’il ne soit pas tendre avec elle. Mais il a aussi mal qu’elle, et les larmes d’Aélan représente celles qu’Angus a pu verser quelques années auparavant. Le jeune homme reste silencieux un long moment, pensif.

— Aélan, ça veut pas dire que tu m’as pas manqué. Ni même que je t’aime plus.

Encore une fois, c’est toujours plus facile de contourner les mots appropriés pour dire ce qu’il ressent, et de faire des milliers de détour, plutôt que de dire simplement qu’il l’aime et qu’elle lui a beaucoup manqué. Ça sera toujours sa sœur, rien ne pourrait l’enlever dans ce monde. Et aussi lui faire comprendre qu’il ne la rejette pas complétement, et qu’il ne veut pas la faire sortir de sa vie juste pour ça.

© FICHE CODEE PAR BESIDETHECROCODILE & PERSONNALISEE PAR TAKOYARO


© OMEGA
if you wanna break these walls down, you're gonna get bruised.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 69 Un petit secret sur moi : J'aime mon frère et j'aimerai tellement renouer des liens forts avec lui, liens qui se sont rompus à la mort de ma mère, et surtout lorsque je lui ai fait croire que j'allais suivre mes études au Royaume-Unis... Alors que j'étais au Centre. J'aimerai qu'on puisse reprendre les choses, mais est-ce vraiment faisable ? ...


Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : Lehiah / Cassy
Sur YAP depuis le : 14/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Aélan Blackburn
le Mer 4 Jan - 21:32

Avoir le choix. Le choix dont il me parlait, je ne l’avais jamais eu. J’avais été forcée de quitter ma famille, mes amis… L’homme que j’aimais aussi. Je lui aurais tout raconté si j’avais pu. Je lui aurais dit où j’étais. Je lui aurais dit pourquoi. J’aurais même fui le Centre pour être à ses côtés si j’avais pu. Et Dieu savait que j’avais essayé à maintes reprises. Mais l’établissement était trop bien gardé pour qu’un mutant, surtout inexpérimenté, puisse s’enfuir sans être rattrapé dans la seconde. Je luttais contre mon cœur, contre mes larmes aussi… C’était déjà un choc pour moi de voir mon frère au Centre. Un choc qui me bouleversait au plus profond de mon âme. Alors l’accueil… Oui, il me faisait mal. Le Centre avait fait de moi quelqu’un de fort, une combattante. J’avais la rage. Mais je n’avais pas été préparé à ça. Non… Je secouai la tête et déglutis, effaçant rageusement les larmes de mon visage.

- Pense ce que tu veux, Angus… Ce choix dont tu parles, je ne l’ai pas eu. Et j’ai tout fait pour te protéger. Même de moi. Je me doute que ça n’a dû être simple. Mais je préférai que tu me croies heureuse dans un coin du monde plutôt que seule enfermée ici…

Je me ferme. Inutile de discuter. Angus est mon frère, mais il a grandi, comme moi. Et je dois bien avouer que j’aurai sans doute réagi de la même manière à sa place. Je secoue la tête, reprenant peu à peu cet air froid qui me caractérise au quotidien. Ne pas faiblir. Jamais. Je secoue la tête et note son don avant de soupirer.

- Copiage.

C’était encore la manière la plus simple de le décrire. C’était d’ailleurs en ça que j’étais dangereuse. Je pouvais copier n’importe quel don, n’importe quand. Je pouvais devenir une arme de guerre à moi seule. Bref, ce n’était pas le moment pour penser à ce genre de détail. Je soupire de nouveau quand il s’adresse à moi.

- Mais ce n’est plus pareil… J’ai bien saisi Angus…

J’avais envie de lui dire que je l’aimais. J’avais envie de lui hurler qu’il m’avait manqué. Mais sa froideur m’en empêcher, et ma fierté, qui en avait déjà pris un coup, me faisait garder mes distances. J’avais bien assez mal. Y’en avait marre de toute cette douleur. Alors autant tout envoyer valser.



Just do it !
Your life is not a race to win. Just an obstacle course to take. Always beware ... © Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 21 ans Posts : 1272 Un petit secret sur moi : Angus est né avec une surdité profonde, c'est-à-dire qu'il n'a nullement la possibilité d'entendre. Quand les conditions sont réunies, il peut lire sur les lèvres et avoir une conversation (presque) normale avec les gens. Il "parle" le NZSL et l'ASL qu'il a commencé à apprendre quand il est arrivé au Centre (respectivement les langages des signes Néo-Zélandais et américain. * Sa mère est morte quand il avait 16 ans, ça l'a profondément affecté. Vu que sa famille s'est brisée en même temps qu'elle est partie, Angus n'a jamais réussi à faire complètement son deuil. * Il adore voyager. S'il apprécie de visiter les endroits touristiques, Angus préfère davantage les endroits typiques des pays qu'il visite. Il est incroyablement curieux et humaniste, de manière générale, il est très intéressé par ses semblables et aime apprendre à les connaître, partager des choses. * Il aime aussi beaucoup l'astronomie, passion que sa mère lui a légué avant sa mort. Il trouve ça très apaisant. * Depuis peu, il a adopté un Akita qu'il a nommé Vixen.


Avatar : Ash Stymest
Crédits : avatar by SOHA
Pseudo : crowe
Sur YAP depuis le : 28/05/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Angus Blackburn
le Ven 13 Jan - 16:36



Deprived of all that we're

blessed with
AELAN & ANGUS BLACKBURN


Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. Pas une fois, mais de nombreuses fois. En échange, la vie nous donne de l’or. Seulement, nous payons cet or à un prix fou puisque nous en avons, à chaque fois, le cœur arraché vivant.
New-York, Août 2034

Angus se doutait bien qu’elle ne pouvait pas tout lui dire. Quand il a quitté la Nouvelle-Zélande, il a dit à son père qu’il partait à New-York pour qu’on puisse le soigner, ce qui n’était pas entièrement faux, mais pas entièrement vrai non plus. Le jeune homme avait vraiment du mal à comprendre pourquoi inventer tout ça avait été nécessaire. Le jeune homme n’est pas vraiment satisfait par les réponses que sa sœur lui apporte. Elle secoue la tête, essuie rageusement ses larmes.

— Pense ce que tu veux, Angus… Ce choix dont tu parles, je ne l’ai pas eu. Et j’ai tout fait pour te protéger. Même de moi. Je me doute que ça n’a pas dû être simple. Mais je préférais que tu me croies heureuse dans un coin du monde plutôt que seule enfermée ici…

Le cadet reste silencieux quelques instants, le temps de voir le visage de sa sœur se fermer puis il acquiesce lentement et rétorque :

— Tu crois qu’après que Maman soit morte, j’allais vraiment croire que t’étais heureuse ici ? Tu croyais vraiment que j’étais heureux quand je voyageais ? Je l’étais oui, mais on n’a a seulement comblé un vide, chacun, à notre façon. Comment toi, tu as comblé le vide ? C’est ça la question.

Angus essaye de ne pas être entièrement égoïste, mais sur le coup, il a l’impression qu’Aélan ne leur a pas fait confiance, même s’il comprend qu’elle n’avait pas le choix. Il ajoute, un peu après :

— Comment tu vas faire si un jour papa l’apprend ? Moi je peux comprendre, parce qu’on est pareil, mais lui… On ne peut pas lui dire. Comment tu te justifieras auprès de lui ?

Quelque part, le jeune homme est inquiet pour sa sœur. Si jamais il apprenait qu’elle était partie aux Etats-Unis et non pas au Royaume-Uni depuis des années, sans avoir d’explications réellement valable, le cadet n’avait aucune idée de comment son père le prendrait. Il faudrait inventer des mensonges, et encore d’autres mensonges. Si son père l’apprend, Aélan ne pourra plus se cacher derrière ses bobards. Mais le jeune homme n’avait pas le profil à aller cafter, donc ce ne serait certainement pas par lui que son père l’apprendrait, il restait seulement à savoir si sa sœur lui faisait assez confiance ou pas pour croire qu’il le ne ferait pas. Elle secoue la tête et soupire avant de répondre :

— Copiage.

Le jeune homme à un petit sourire en coin, parce que même s’ils ne sont plus vraiment en phase tous les deux, leurs dons sont un peu similaires. Elle soupire à nouveau quand il lui parle. Angus avait essayé d’être un peu sympa avec sa sœur, parce qu’il avait bien compris qu’il ne l’avait pas beaucoup épargnée depuis le début de cette conversation. Bien que le cadet puisse comprendre qu’il ne ramasse que ce qu’il a semé, il se ferme quand même comme sa sœur un peu plus tôt.

— Mais ce n’est plus pareil… J’ai bien saisi Angus…

Il s’apprête à dire quelque chose, puis renonce au dernier moment, se mordant la lèvre. Sa réaction l’a un peu agacé, mais il ne veut pas davantage envenimer la situation. S’il répond, il y a 80% de chances qu’il l’agace encore plus qu’elle ne l’est déjà. Alors il change de sujet :

— Je dois signer quelque chose ?

© FICHE CODEE PAR BESIDETHECROCODILE & PERSONNALISEE PAR TAKOYARO


© OMEGA
if you wanna break these walls down, you're gonna get bruised.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 69 Un petit secret sur moi : J'aime mon frère et j'aimerai tellement renouer des liens forts avec lui, liens qui se sont rompus à la mort de ma mère, et surtout lorsque je lui ai fait croire que j'allais suivre mes études au Royaume-Unis... Alors que j'étais au Centre. J'aimerai qu'on puisse reprendre les choses, mais est-ce vraiment faisable ? ...


Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : Lehiah / Cassy
Sur YAP depuis le : 14/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Aélan Blackburn
le Mar 14 Fév - 21:43

J’étais à la fois triste et blessée par cette discussion. Et le pire dans tout ça, c’était qu’il avait raison. Je n’étais pas heureuse. J’étais partie tellement vite après la mort de notre mère… Oui, je m’en voulais d’être partie si tôt. Mais ce n’était pas comme si j’avais eu vraiment le choix, n’est-ce pas ? Mais ça ne changeait rien à la culpabilité que je pouvais ressentir. Je ne voulais pas qu’on puisse me retrouver. Au final, ce que j’avais pu ressentir en arrivant ici me revint en pleine figure : je suis un monstre avec un pouvoir dangereux. Je ne pouvais pas mettre ma famille en danger. Pas par moi. J’en faisais déjà assez en étant ce que j’étais. Je ne montrais rien, mais intérieurement, je craquais. Vraiment. Je secouai la tête.

Je ne l’ai pas comblé, Angus. Je n’en ai ni eu le temps… Ni eu le courage…

Une larme coula à nouveau, et je l’essuyais avec rage. Je ne devais pas. Il fallait que je garde le contrôle de moi-même ! Il le fallait ! Vraiment ! Puis il aborda le sujet auquel j’évitais de penser depuis que j’étais parti. Papa… J’ai soupiré.

Je ne sais pas ce que je dirai à Papa, d’accord ? Si j’ai dit que j’étais en Angleterre, c’est parce que je ne voulais pas que vous sachiez ce que je suis, ni que vous me retrouviez… J’ai tellement peur de vous faire du mal… Laisse tomber.

Je secouai la tête encore une fois, essayant de chasser ces démons qui me pourrissent l’esprit depuis que j’ai quitté la Nouvelle Zélande. Papa… Angus… Blake… Maman… Je les avais tous laissé derrière moi. Je les avais abandonnés. Et Angus était le fantôme de mon passé qui revenait me hanter. Je l’aimais. J’avais envie de le serrer dans mes bras. Il était une de mes rares faiblesses, un des seuls points de ma vie, de mon existence qui pouvait me faire réellement souffrir. Mais il était aussi ce à quoi je tenais le plus. Ce que j’aimais le plus. Pourquoi c’est toujours ce qu’on aime qui nous fait souffrir ? hein ?... Merde !

Je remplis rapidement les documents et lui tendit le dossier.

Signe toutes les pages. Lis bien le règlement, c’est important. On va t’attribuer une chambre et tu auras ton emploi du temps pour la journée. Si jamais tu as une question, n’hésite pas à la poser à un supérieur ou un agent de la sécurité… ok ?

Rester formelle… Il le fallait si je ne voulais pas craquer sur le champ.



Just do it !
Your life is not a race to win. Just an obstacle course to take. Always beware ... © Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 21 ans Posts : 1272 Un petit secret sur moi : Angus est né avec une surdité profonde, c'est-à-dire qu'il n'a nullement la possibilité d'entendre. Quand les conditions sont réunies, il peut lire sur les lèvres et avoir une conversation (presque) normale avec les gens. Il "parle" le NZSL et l'ASL qu'il a commencé à apprendre quand il est arrivé au Centre (respectivement les langages des signes Néo-Zélandais et américain. * Sa mère est morte quand il avait 16 ans, ça l'a profondément affecté. Vu que sa famille s'est brisée en même temps qu'elle est partie, Angus n'a jamais réussi à faire complètement son deuil. * Il adore voyager. S'il apprécie de visiter les endroits touristiques, Angus préfère davantage les endroits typiques des pays qu'il visite. Il est incroyablement curieux et humaniste, de manière générale, il est très intéressé par ses semblables et aime apprendre à les connaître, partager des choses. * Il aime aussi beaucoup l'astronomie, passion que sa mère lui a légué avant sa mort. Il trouve ça très apaisant. * Depuis peu, il a adopté un Akita qu'il a nommé Vixen.


Avatar : Ash Stymest
Crédits : avatar by SOHA
Pseudo : crowe
Sur YAP depuis le : 28/05/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Angus Blackburn
le Mer 22 Fév - 15:47

@Angus Blackburn a écrit:


Deprived of all that we're

blessed with
AELAN & ANGUS BLACKBURN


Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. Pas une fois, mais de nombreuses fois. En échange, la vie nous donne de l’or. Seulement, nous payons cet or à un prix fou puisque nous en avons, à chaque fois, le cœur arraché vivant.
New-York, Août 2034

— Je ne l’ai pas comblé, Angus. Je n’en ai ni eu le temps… Ni eu le courage…
— J’ai l’impression que tu t’es enfermée dans ton malheur, alors qu’on aurait pu aller de l’avant.


Il observe sa sœur laisser échapper une larme qui ne tarde pas à dévaler sa joue. Elle l’essuie avec rage. Si Angus se sentait triste, il ne le montrait pas. Evidemment, il aurait préféré que ça se passe autrement, mais cette découverte lui laissait un souvenir amer.

— Je ne sais pas ce que je dirais à Papa, d’accord ? Si j’ai dit que j’étais en Angleterre, c’est parce que je ne voulais pas que vous sachiez ce que je suis, ni que vous me retrouviez… J’ai tellement peur de vous faire du mal… Laisse tomber.
— Faut que tu te sortes cette idée de la tête ok ? Je suis la personne qui a le moins à craindre d’autres mutants. Au fond, je ne suis pas plus en danger avec toi qui a un don dangereux qu’avec un humain lambda qui voudrait essayer de me planter.


Evidemment, avant aujourd’hui elle ne pouvait pas le savoir, mais il espérait qu’à l’avenir, elle s’en souviendrait. Et ça ne valait pas seulement pour lui, si jamais elle venait à perdre le contrôle d’un don dangereux, il serait là pour l’arrêter : c’est bien la seule véritable « mission » que son pouvoir lui impose. Ce n’est plus un petit garçon qui a besoin de sa grande sœur quand ses camarades se moquait de lui à cause de sa surdité. Il reste un moment silencieux, puis d’une faible voix, il dit :

— Pourquoi tu ne dis pas à Papa que tu m’as rejoint à New-York ? Ça sera vrai, et si t’as de la chance, il ne pensera jamais que tu lui a menti…

Elle secoue la tête une nouvelle fois, alors qu’Angus la regarde faire sans savoir quoi dire pour arranger la situation. La perte de sa mère l’a bien trop affecté pour qu’il puisse trop s’émouvoir des larmes de sa sœur. Il n’ose même pas la prendre dans ses bras, de peur d’être repoussée par celle-ci. Angus la regarde remplir les documents avant de les lui tendre.

— Signe toutes les pages. Lis bien le règlement, c’est important. On va t’attribuer une chambre et tu auras ton emploi du temps pour la journée. Si jamais tu as une question, n’hésite pas à la poser à un supérieur ou un agent de la sécurité…ok ?


Il soupire longuement puis acquiesce. Il ajoute :

— T’as pas un stylo à me prêter ? J’en ai pas.


© FICHE CODEE PAR BESIDETHECROCODILE & PERSONNALISEE PAR TAKOYARO


© OMEGA
if you wanna break these walls down, you're gonna get bruised.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 69 Un petit secret sur moi : J'aime mon frère et j'aimerai tellement renouer des liens forts avec lui, liens qui se sont rompus à la mort de ma mère, et surtout lorsque je lui ai fait croire que j'allais suivre mes études au Royaume-Unis... Alors que j'étais au Centre. J'aimerai qu'on puisse reprendre les choses, mais est-ce vraiment faisable ? ...


Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : Lehiah / Cassy
Sur YAP depuis le : 14/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Aélan Blackburn
le Ven 10 Mar - 18:58

Ce qu’il me disait était vrai. Je m’étais enfermée dans mon propre malheur, je n’ai pas fait mon deuil. J’ai juste fait mine de l’oublier. Je suis tout simplement passée à autre chose sans me laisser le temps d’être triste, de soigner cette cicatrice, qui, au final, est toujours là, sanguinolente et refusant de cicatriser. Et ça fait mal. Beaucoup trop mal. Mon cœur, déjà mis à mal par le début de notre conversation, va sans doute bientôt exploser. Mais je retiens. J’intériorise toujours, c’est sans doute un de mes plus grands défauts. Je déglutis. Je ne veux pas pleurer devant lui. Je suis la grande sœur, je protège mon petit frère, je dois être forte.

Puis il changea de sujet, parlant soudainement de lui, du fait que je n’étais pas un danger pour lui. Oui, forcément, vu qu’il annulait les pouvoirs. Pratique. Mais je n’en avais jamais rien su. Je ne savais pas avant aujourd’hui que lui aussi avait un pouvoir. Alors comment voulait-il que je ne m’inquiète pas, avant ça ? Je ne voulais pas leur faire de mal, ni à lui, ni à papa. La mort de maman en avait déjà assez fait à ce niveau-là. Je secouais doucement la tête. La solution qu’il me donnait était sans doute meilleur oui. Je lui souris.

- Je vais faire ça… Merci…

Mais tout ce qu’il avait dit. Tout ça me chamboulait. Oui je n’étais plus dangereuse pour lui. Mais j’aurai pu l’être. Je l’aurai été s’il n’avait pas eu ce pouvoir-là. Je l’aurais été s’il n’avait pas été mutant lui aussi. Ne pas craquer. Ne pas pleurer. Attendre. Je relève la tête vers lui quand il me demande un stylo. J’en prends un dans ma poche et lui tends. Je ne suis pas dans mon assiette. Pas du tout. Oh puis zut ! Je lui prends lui dossier des mains et l’enlace, en pleurant. Tout ce que j’aimerais lui dire… Que je l’aime. Qu’il m’a manqué. Que je suis désolée de lui avoir menti. Qu’il reste mon petit frère quoi qu’il arrive. Que j’aurai aimé m’occuper de lui quand il était malade au lieu d’être au Centre. Tant de regrets.



Just do it !
Your life is not a race to win. Just an obstacle course to take. Always beware ... © Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

YOUR SAFETY IN OUR HANDS

J'ai actuellement : 21 ans Posts : 1272 Un petit secret sur moi : Angus est né avec une surdité profonde, c'est-à-dire qu'il n'a nullement la possibilité d'entendre. Quand les conditions sont réunies, il peut lire sur les lèvres et avoir une conversation (presque) normale avec les gens. Il "parle" le NZSL et l'ASL qu'il a commencé à apprendre quand il est arrivé au Centre (respectivement les langages des signes Néo-Zélandais et américain. * Sa mère est morte quand il avait 16 ans, ça l'a profondément affecté. Vu que sa famille s'est brisée en même temps qu'elle est partie, Angus n'a jamais réussi à faire complètement son deuil. * Il adore voyager. S'il apprécie de visiter les endroits touristiques, Angus préfère davantage les endroits typiques des pays qu'il visite. Il est incroyablement curieux et humaniste, de manière générale, il est très intéressé par ses semblables et aime apprendre à les connaître, partager des choses. * Il aime aussi beaucoup l'astronomie, passion que sa mère lui a légué avant sa mort. Il trouve ça très apaisant. * Depuis peu, il a adopté un Akita qu'il a nommé Vixen.


Avatar : Ash Stymest
Crédits : avatar by SOHA
Pseudo : crowe
Sur YAP depuis le : 28/05/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: { Aélan & Angus } DEPRIVED OF ALL THAT WE'RE BLESSED WITH posté par Angus Blackburn
le Mar 21 Mar - 1:04



Deprived of all that we're

blessed with
AELAN & ANGUS BLACKBURN


Nous sommes sans arrêt confrontés à des séparations. La vie a une main qui plonge dans notre corps, se saisit du cœur et l’enlève. Pas une fois, mais de nombreuses fois. En échange, la vie nous donne de l’or. Seulement, nous payons cet or à un prix fou puisque nous en avons, à chaque fois, le cœur arraché vivant.
New-York, Août 2034

Aélan ne répond rien à ses remarques. Soit elle laisse couler, lassée de devoir répondre à son frère qui peine à la comprendre, soit c’est parce qu’elle n’a rien de pertinent à lui rétorquer et dans ce cas-là, on peut dire qu’il a raison. Elle se retient toujours, il le perso. Ces yeux sont toujours rouges de toute façon. Et puis il se dit qu’ils ne doivent pas être les seuls dans la famille à avoir muté. Peut-être que leur mère était une mutante avant de mourir. Quand il y pense, il lui paraît très peu probable qu’il s’agisse ici de leur père. Peut-être qu’il s’agissait même de leurs grands-parents, ou encore de leur oncles et tantes. Cela avait fortement piqué la curiosité d’Angus.

— Je vais faire ça… Merci.

Soudainement, elle lui prend le dossier des mains. Il se demande un instant s’il a fait quelque chose de mal avec le papier avant qu’elle le serre dans ses bras. Même s’il ne peut pas le voir, il se doute qu’elle pleure, surtout qu’il finit par sentir l’humidité de ses larmes sur son épaule.
Angus ne la repousse pas. Après tout, c’est peut-être vrai qu’il y est allé un peu fort, mais d’un autre côté, il était resté tant d’années sans explication qu’il en avait vraiment besoin. Le jeune homme n’aime pas forcément le contact physique. S’il fallait nuancer, le terme correct de dire que le contact le rendait plus ou moins nerveux, si bien qu’il lui faut un petit moment avant de savoir quoi faire de ses mains. Il finit par enrouler ses bras autour de sa sœur, le bracelet métallique un peu froid effleurant celle de sa sœur. Il s’agit d’un bracelet que le Centre lui a donné pour le remettre un peu sur pied avant d’arriver à New-York. S’il ne l’avait pas eu, il n’aurait pas été capable de tenir sur ses jambes.

Le cadet reste un long moment ainsi, sans rien oser dire ou faire, de peur de la repousser bien trop vite à son goût. Dans tous les cas, le but premier d’Angus n’était pas de faire du mal à sa sœur, même s’il voulait qu’elle comprenne ce par quoi il était passé.

© FICHE CODEE PAR BESIDETHECROCODILE & PERSONNALISEE PAR TAKOYARO


© OMEGA
if you wanna break these walls down, you're gonna get bruised.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angus Reed
» Campagne Lotow: Angus au sommet
» LE CYCLE DE RAVEN-ROBERT HOLDSTOK-ANGUS WELL
» Le donjon insolite
» La bande d'Angus part à l'assaut de Mordheim.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are Powerful :: Expéditions :: Back in Time-