AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
Wait, did I just launch myself on that wall?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

darkness is a strength

J'ai actuellement : 19 ans Posts : 301 Un petit secret sur moi : J'aime pas parler de moi. Donc si vous voulez savoir quelque chose, => ma fiche ^^

... Je suis juste un petit peu gourmande


Avatar : Chrissy Costanza
Crédits : Avatar par BesideTheCrocodile
Pseudo : Luny
Sur YAP depuis le : 05/11/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Melody Kaÿriteh
le Jeu 17 Nov - 21:35

Wait, did I just launch myself on that wall?  

Melody & Garett


Melody profitait pleinement de cette journée, même si en ce mois de Novembre la température commençait à redescendre. Elle avait passé la matinée dans les rues de New-York, à l'exact opposé du Centre. Même si elle appréciait beaucoup le confort et la sécurité de ce dernier, elle n'aimait pas tellement rester au même endroit tout le temps. Surtout qu'au bout d'un moment, l'inspiration que lui procurait le lieu s'atténuait, jusqu'à ne plus rien lui inspirer du tout. Alors elle bougeait, et visitait la ville dans laquelle elle avait emménagé depuis maintenant deux ans et demi.

Elle n'avait jamais regretté d'avoir choisi de suivre William, elle ne le regrettait pas et elle doutait de le regretter un jour. Après tout, le Centre offrait tout ce don elle avait pu rêver : calme, sérénité et paix, sans oublier des personnes sympathiques dont le premier but n'était certainement pas de rabaisser les autres ou de leur faire sentir à quel point vous leur étiez inférieur. Elle avait pu développer la maîtrise de son don, et lier des liens d'amitiés, de vrais, pour la première fois de sa vie, même si elle avait quand même du mal à faire confiance aux autres. Résultat, elle continuait de les pousser au loin, malgré la nouvelle confiance que lui avait apporté son don.

Alors, en cette froide journée de Novembre, elle s'était installée dans un parc, à l'ombre d'un arbre. Certes, le soleil ne brillait pas, mais les ombres étaient toujours l'endroit où elle se sentait le plus à l'aise, probablement une déformation dû à son don.  Elle avait sorti son carnet à musique et commencé à écrire. Des mots, des phrases,elle avait vite fait de remplir son carnets de notes sans queue ni tête mais qu'elle seule comprenait. Elle attendrait juste d'être dans sa chambre pour remettre tout ça en ordre et l'écrire convenablement.

Lorsqu'elle releva la tête, Melody constata qu'il était déjà presque midi et que, si elle voulait arriver à l'heure pour le déjeuner, elle devrait se dépêcher. Elle grinça des dents, en se rappelant qu'il lui avait fallu une bonne demi-heure pour arriver ici en premier lieu et qu'elle n'y serait jamais à temps en utilisant les moyens conventionnels. Sauf que Melody n'était pas une jeune fille ordinaire. Un sourire rusé sur son visage, elle vérifia que personne n'était aux alentours et se fondit dans la faible ombre de l'arbre, en pensant très fort au Centre.

Sauf que, le Centre était bien plus loin que ce qu'elle imaginait, et hors de sa zone de sûreté. Lorsqu'elle émergea de l'ombre, elle se trouva désorientée. Melody tituba quelques instants avant de tenter quelques pas, pour retomber instantanément par terre. Le problème, c'est qu'elle se reçut mal, en plein sur le poignet.

- La vache, siffla-t-elle entre ses dents.

Elle attendit une ou deux minutes que sa vision redevienne nette et tenta de se relever en prenant appuie sur ledit poignet. Mal lui en prit. Après une deuxième grimace, elle se fia à son autre poignet pour se redresser et observa son environnement. Un hall blanc, avec un accueil, un décor aseptisé et deux trois plantes vertes. Pas de doute, elle avait attérit à l'hôtital du Centre. Et, à en croire l'air incrédule sur le visage du jeune homme blond se tenant à 10 mètres d'elle, il n'avait jamais vu de vol d'ombre de sa vie.

Elle se releva finalement, et ne put retenir une phrase sarcastique.

- Dis, ce n'est pas très poli de fixer les gens comme ça !



Police:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 107 Un petit secret sur moi : Mon frère m'appelle Chili Pepper, je ne lui dirai jamais, mais ca me plait !


Avatar : Alex Pettyfer
Pseudo : Fenrir
Sur YAP depuis le : 15/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Garett Lochlainn
le Dim 20 Nov - 12:14

Il a fait cramé sa taie d'oreiller ce matin. Ca ne lui était pas arrivé depuis un petit bout de temps et ca l'a énervé. Une mèche de cheveux a cramé, il a réveillé tout son étage et commencé sa journée en sentant le cochon grillé. Arrivé à l'hôpital, il s'est fait engueuler par son supérieur parce qu'il avait un petit peu de retard et avait pester sur le faite que finalement, des fois, les nouvelles ne vont pas assez vites. Il n'a pas eu le courage d'expliquer ce qu'il s'était passé alors il s'est refermé comme une huitre. Cette journée est foutu et la seule chose qui pourrait le détendre sera la natation ... Qu'il ne pourra pas pratiquer aujourd'hui parce qu'il finira trop tard sa journée de formation.

Une belle journée pourrie comme il les aime.

Et pour couronné le tout, on l'avait assigné aux cas mineurs et à la paperasse. Vivement qu'il soit diplômé. Plus qu'un an et il sera infirmier tout court et ça lui ira très bien !

Mais non, sa journée minable ne pouvait pas s'arrêter là.

Une jeune fille venait de débarquer de nul part dans le hall vide de l'hôpital et de se ramasser. Surment un effet de son don ? Il ne se pose pas plus la question et son infirmier interne se réveille. Il observe la jeune fille se remettre de ses émotions et s'inquiète.

il va pour s'avancer vers elle en ce disant que les patients n'ont pas à subir sa mauvaise humeur quand la jeune fille se tourne vers lui.

- Dis, ce n'est pas très poli de fixer les gens comme ça !

Calme Garett !! Penser aux gâteaux aux carottes de Janis ! Lui en demander ce soir !

- Je peux vous aider ? Je suis apprenti infirmier ici.

Son ton est plus brut qu'il ne le voulait, mais il ne contrôle pas ça. Tant pis, trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

darkness is a strength

J'ai actuellement : 19 ans Posts : 301 Un petit secret sur moi : J'aime pas parler de moi. Donc si vous voulez savoir quelque chose, => ma fiche ^^

... Je suis juste un petit peu gourmande


Avatar : Chrissy Costanza
Crédits : Avatar par BesideTheCrocodile
Pseudo : Luny
Sur YAP depuis le : 05/11/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Melody Kaÿriteh
le Lun 21 Nov - 8:32

Wait, did I just launch myself on that wall?  

Melody & Garett


Lorsque l'infirmier s'approcha d'elle, Melody s'en voulut un peu d'avoir été aussi dure. Après tout, elle s'était ridiculisée toute seule et, apparemment, elle n'était pas la seule à avoir du mal à contrôler ses humeurs. D'ailleurs, la voix cassante de son interlocuteur ficha une pointe de culpabilité dans son coeur. Dommage pour cette petite émotion, le vol d'ombre était encore récent, et l'énergie qu'elle avait du dépensée pour l'effectuer - et le louper - brouillait en quelque sorte sa sensibilité. Sans oublier le fait que, comme à chaque qu'elle employait ce mode de transport, les ombres l'influençaient quelque peu et la rendaient plus froide que d'ordinaire. Déjà qu'elle n'était pas la plus sociable des filles...

- Je sais pas, il y a bien une raison pour laquelle je me suis retrouvée par terre non ?

Dans attendre la réponse elle tenta de se lever, mais elle dut prendre appuis sur le mur tellement la pièce tangait.  D'ordinaire, voyager par les ombres ne lui prenait pas tant d'énergie - certes c'étaitbeaucoup, mais elle pouvais toujours marcher - et elle supposait que c'était parce qu'elle l'avait tenté de trop loin. Bref, le résultat était le même. Elle était coincé dans un hôpital avec la tête qui tournait et le poignet en feu. D'une manière un peu cynique, elle remarqua qu'inconsciemment elle avait du choisir ce lieu même si elle n'avait eu aucune envie de se blesser. Elle reprit la parole lorsque la pièce se stabilisa un minimum.

- Je me suis cogné contre ce mur et je crois que je me suis mal réceptionné.


Sa voix était un peu ironique, considérant la douleur qui irraidiait mais, après tout, son niveau de résistance a la douleur était conséquent, vestige de ses années d'orphelinat. D'ailleurs, elle ne faisait toujours pas confiance aux gens, et encore moins au personnel hospitalier car ils avaient trop souvent détourné le regard sur la réalité des sources de ses blessures. Alors elle n'allait pas commencer tout à suite à accorder sa confiance à tout le monde et c'est avec méfiance qu'elle regarder l'apprenti infirmier.


Police:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 107 Un petit secret sur moi : Mon frère m'appelle Chili Pepper, je ne lui dirai jamais, mais ca me plait !


Avatar : Alex Pettyfer
Pseudo : Fenrir
Sur YAP depuis le : 15/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Garett Lochlainn
le Dim 27 Nov - 23:26

Il observe la jeune fille en face de lui en essayant de détendre son visage, de relâcher les muscles de sa mâchoire et de remonter ses sourcils. Il essaye de retrouver ce visage ouvert et sympathique. Ce visage confiant et amicale. Son esprit bouillonne de pensées négatives. Heureusement que ça n’arrive pas souvent, il ne sait pas si il le vivrait bien sinon. Non en fait, il ne vivrait définitivement mal, c’est complètement à l’inverse de son tempérament. La violence de Slipknot résonne entre ses oreilles et il a une folle envie de se dépenser. Vraiment, il faut qu’il aille nager aujourd’hui. Et manger du gâteau aux carottes de Janis. Les deux ne sont absolument pas incompatibles. Mais pas tout de suite.

- Je sais pas, il y a bien une raison pour laquelle je me suis retrouvée par terre non ?

La tête de chili pepper se pencha légèrement de côté. Ce n’est clairement pas la réponse à laquelle il pensait. Ce n’était pas la réponse à la question qu’il avait posé. Il observe une nouvelle fois la jeune fille essayer de se relever et remarque –qui ne le remarquerait pas- qu’elle à bien du mal à tenir sur ses jambes. Intérieurement il prend une grande inspiration pour se calmer les nerfs et se dirige vers la jeune fille sans toutes fois lui répondre pour le moment. Il attrape le bras de la demoiselle et le passe par-dessus son cou avant de l’attraper pas les hanches pour l’aider à se stabiliser. « Garett, tu es infirmier avant tout » se répète t’il. Il essaye tant bien que mal de mettre sa bonne humeur au placard mais c’est sans compter sur l’aide de la jeune fille qui, jusque-là, ne l’a pas bien aidé.

- Je me suis cognée contre ce mur et je crois que je me suis mal réceptionnée.

Garett retient un profond soupire de frustration. Non, elle ne l’aide pas du tout. Il se retient in-extrémis de répondre sur le même ton qu’elle mais ce n’est pas professionnel. Au lieux de ça il l’emmène sans un mot s’installer sur le siège le plus proche et, une fois assise, il lui demande d’une voix un poil bourru :

- Où est ce que vous vous êtes fait mal ? Laissez moi voir.

Il ira ensuite chercher un véritable infirmier et un verre d’eau pour la jeune fille mais pour l’instant, il devait faire son travail. Malgré son envie de râler, son air peu avenant et le regard qu’elle lui lançait.

- Je ne vais pas vous faire plus de mal que ce que vous avez hein… Je suis pas là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

darkness is a strength

J'ai actuellement : 19 ans Posts : 301 Un petit secret sur moi : J'aime pas parler de moi. Donc si vous voulez savoir quelque chose, => ma fiche ^^

... Je suis juste un petit peu gourmande


Avatar : Chrissy Costanza
Crédits : Avatar par BesideTheCrocodile
Pseudo : Luny
Sur YAP depuis le : 05/11/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Melody Kaÿriteh
le Lun 28 Nov - 19:40

Wait, did I just launch myself on that wall?  

Melody & Garett



Lorsque Melody tenta de se relever, elle ne fit pas immédiatement attention au fait que le jeune s'était approché, concentrée pour ne pas s'étaler misérablement par terre une deuxième fois. Elle sentit une main aggripper son bras fermement pour l'aider à tenir sur ses jambes et elle se fit violence pour ne pas s'écarter brusquement. Elle avait toujours du mal à supporter les contacts avec ceux qu'elle ne connaissait pas, et le fait qu'elle se soit blessée n'arrangeait certainement pas son seuil de tolérance au toucher d'un étranger. Encore plus lorsqu'il la prit par la taille pour l'aider à garder son équilibre. Là, elle dut carrément serrer les dents et faire appel à tout son self contrôle pour ne pas demander aux ombres de la soutenir en lieu et place de cet autre être humain.

Quand il la lâche enfin sur un tabouret, elle retint un soupir de soulagement alors que son interlocuteur, lui, semble retenir son mécontentement face à sa mauvaise volonté plus qu'apparente. En même temps, elle n'y peut pas grand chose si son caractère forgé dans la solitude l'empêche de se reposer complètement sur les gens, même, et surtout en fait, s'ils semblent gentils et animés de bonnes intentions.

La voix de l'apprenti infirmier n'est pas neutre, et elle sourit intérieurement en se disant qu'il avait encore du boulot à faire dans le séparer la vie professionnelle, à savoir son apprentissage, et les problèmes qu'il pouvait rencontrer dans sa vie personnelle. Melody se l'avouait toutefois, elle n'était pas la plus coopérative des patiente.

- Où est ce que vous vous êtes fait mal ? Laissez moi voir.

Avec réticence, Melody commença à remonter la manche de son hoodie noir et retint une grimace en apercevant la taille du poignet. D'ailleurs, l'apprenti infirmier dut s'en rendre compte.

- Je ne vais pas vous faire plus de mal que ce que vous avez hein… Je suis pas là pour ça.

Magré elle, Melody sentit une moue dubitative se dessiner sur son visage. Elle avait déjà entendu cette phrase de nombreuses fois, dont plusieurs s'étaient mal terminées pour elle. Alors non, ce type de phrase toutes faites ne la rassurait plus du tout.

Cependant, elle savait qu'elle n'avait pas beaucoup d'autres choix que de se laisser aider. Elle n'aimait pass ça, elle avait l'impression d'être dépendante des autres alors qu'elle avait enfin décidé de prendre sa vie en main, de ne plus laisser qui que ce soit dicter sa conduite. Malgré tout, lorsqu'elle reparla, ce fut d'une voix légèrement ironique, pour camoufler la peur panique de devoir remettre sa santé entre les mains de quelqu'un dont elle ne connaissait ni le nom ni le don.

- Il est possible que la taille de mon poignet ne soit pas normal. Quelque chose à dire là dessus?

Police:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 107 Un petit secret sur moi : Mon frère m'appelle Chili Pepper, je ne lui dirai jamais, mais ca me plait !


Avatar : Alex Pettyfer
Pseudo : Fenrir
Sur YAP depuis le : 15/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Garett Lochlainn
le Sam 24 Déc - 1:37


Garett regarde la jeune fille en face de lui lui dévoiler son poignet. Au vu de la taille de celui-ci, il en conclu bien vite par une entorse, une belle petite entorse bien douloureuse. Un instant l'apprenti infirmier se déride et retrouve un petit peu de son professionnalisme, il commence intérieurement à lister les médicaments qu'un médecin peut lui donner, quelle genre d’atèle utiliser et surtout, quel mots utiliser pour la rassurer, parce qu'outre exécuter les ordres du médecin, les infirmiers sont aussi là pour rassurer, ils sont la part humaines du monde hospitalier. Mais c'est sans compter sur sa gentille patiente qui lui donne l'impression qu'elle se payait ouvertement sa tête.

-Il est possible que la taille de mon poignet ne soit pas normal. Quelque chose à dire la dessus ?

La mauvaise volonté dont fait preuve a jeune fille lui envoie une vague de mauvaise humeur. Il se renfrogne une nouvelle fois mais compte bien continuer à faire son travail. Il ne dit pas un mot et passe délicatement ses doigts autour du poignet endolori pour le soutenir. Le contact avec la peau de la jeune fille le fait frissonner mais seul le tressautement de sa joue exprime le léger malaise qui vient de le prendre. Une nouvelle fois, il tente d'enfermer sa mauvaise humeur au plus profond de lui-même et, subtilement, il repasse les doigts sur les cicatrices afin de les identifier. Elles ne sont pas récentes. Chili pepper essaye de se plaquer un sourire rassurant sur le visage mais échoue. Il garde passe cependant d'une tête de renfrognée à une mine neutre. Il ne relève pas le visage vers son interlocutrice, toujours concentré sur son poignet et dit :

-Et bien ? Vous vous êtes battue contre un sale matou et vous avez perdu pour avoir des cicatrices pareilles ou quoi ?

Un ton moins bourru mais qu'il aurait voulu plus amical lui chatouille les oreilles.

-Heureusement qu'une entorse va pas en rajouter une, hein ?

Diagnostique effectué, son boulot est terminé. Il relève son visage vers la jeune fille en attente d'une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

darkness is a strength

J'ai actuellement : 19 ans Posts : 301 Un petit secret sur moi : J'aime pas parler de moi. Donc si vous voulez savoir quelque chose, => ma fiche ^^

... Je suis juste un petit peu gourmande


Avatar : Chrissy Costanza
Crédits : Avatar par BesideTheCrocodile
Pseudo : Luny
Sur YAP depuis le : 05/11/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Melody Kaÿriteh
le Jeu 12 Jan - 20:45

Wait, did I just launch myself on that wall?  

Melody & Garett


Au moment où Melody relève sa manche, elle voit bien le regard du jeune homme en face d'elle redevenir sérieux, et elle retint un soupir de soulagement. Après tout, il a l'air de savoir ce qu'il fait, à la mine concentrée qu'il esquisse. Avec curiosité, elle se demande bien à quoi il pouvait penser. Même si elle n'aimait pas tellement les contacts humains, cela ne l'empêchait jamais d'essayer devenir ce qui se passait dans la tête de ses interlocuteurs, que ce soient des contacts positifs ou, comme c'était plutôt le cas en cet instant, mitigé voire presque mal parti. Pour sa défense, elle n'avait plus l'habitude de parler avec les gens, et sa confiance ne s'accordait pas facilement. Elle commença à se détendre légèrement.

La main sur son poignet la fit frissonner. Après tout ce temps, elle a toujours autant de mal avec le toucher des autres, si bien qu'elle évite le moindre effleurement physique comme la peste. Mais sa détente temporaire s'interrompt soudain, lorsqu'elle sent deux doigts légèrement fébriles passer sur les cicatrices qu'elle porte aux poignets, celle qu'elle essaie de cacher à tout prix. Elle retint à grand peine de retirer son poignet d'un geste brusque, soustraire sa peau de ce contact, s'enfuir. Mais elle ne le fait pas.

La blessure la fait souffrir, plus qu'elle ne le laisse paraître, et seul le soutien de l'apprenti infirmier la rend à peu près supportable, immobilisant l'articulation douloureuse.

-Et bien ? Vous vous êtes battue contre un sale matou et vous avez perdu pour avoir des cicatrices pareilles ou quoi ? 

L'intonation est un peu brutale, mais néanmoins légèrement amical. Un ton qui contraste avec son exaspération précédente. Melody n'y prêta aucune attention, concentrée sur les mots plutôt que de la façon dont ils sont prononcés.

- J'aurais préféré.

Sa voix est froide, dure. Ce sont des sujets qu'elle n'aime pas aborder, et la mauvaise plaisanterie était loin de passer. Il y avait des choses avec lesquelles on ne pouvait pas rire, et son passé en faisait parti. La douleur physique avait beau être présente, elle était bien placée pour savoir que les mots blessaient parfois plus que les actes et, même si elle se doutait qu'il n'avait pas dit ça dans une mauvaise intention, plutôt pour détendre l'atmosphère d'ailleurs, elle était trop plongée dans ses émotions négatives pour s'en soucier,

- Heureusement qu'une entorse va pas en rajouter une, hein ?

Un visage qui se relève vers le sien. Melody ne put que le fixer au fond des yeux, plantant ses prunelles brunes, presque noires en cet instant, brûlantes de rage, dans celui de son interlocuteur. Comme ressentant sa détresse émotionnelles, quelques ombres s'approchent, sans qu'elle ne puisse ni ne veuille d'ailleurs leur émaner d'aller voir ailleurs.

- Je crois que j'ai eu mon compte de cicatrices pour le restant de ma vie.

Il ne la connaissait pas, il ne savait pas jusqu'où s'étendaient ces dernières, largement au delà de son poignet d'ailleurs. La chaleur de sa voix avoisinait le zéro absolu et ses yeux devaient ressembler à des gouffres sans fin, ne comprenant plus que rage et détermination. Et, tout au fond, douleur des souvenirs et désespoir d'un passé qui la poursuivait sans relâche.


Police:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 24 ans Posts : 107 Un petit secret sur moi : Mon frère m'appelle Chili Pepper, je ne lui dirai jamais, mais ca me plait !


Avatar : Alex Pettyfer
Pseudo : Fenrir
Sur YAP depuis le : 15/10/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Garett Lochlainn
le Mer 22 Fév - 22:47

- J'aurais préféré.

Un ton douloureux. Et bien, Garett savait qu'eux deux n'était pas parti sur un bon pied mais là, ca devient un peu lourd. Le Pyromane retint un soupir exaspéré et essaye de se persuader qu'elle réagissait comme ça à cause de la douleur. Oh, il l’espère vraiment... Parce que si elle avait mauvais caractère en temps normal ca allait lui causer des ennuie, bien qu'elle ai un visage bien mignon. Ca ne fait pas tout, il le sait, il l'a vécu, bien qu'il n'ai jamais eu mauvais caractère, encore heureux.

- Heureusement qu'une entorse va pas en rajouter une, hein ?

Le regard que la jeune fille pose sur lui refroidi instantanément son Feu intérieur, zappant toute envie de lui répondre poliment et amicalement, mais est ce qu'il avait le choix ? Non ! Clairement pas ! Il allait être infirmier, il voulait que les gens se sentent bien en sa compagnie. Il doit faire des efforts, il enterre ses idées noires.

- Je crois que j'ai eu mon compte de cicatrices pour le restant de ma vie.

Oh Garett, retiens-les les idées noires ! Les revoila !  Les deux abîmes qui le fixent et la froideur qui l'englobe. Oh mince, il est persuadé qu'il fait moins froid en Sibérie ! Rangement de mauvaise humeur express et il relève la tête vers Melody, un petit sourire triste sur les lèvres.

- Je ne sais pas ce qu'il vous est arrivé et je ne tient pas à le savoir si vous ne voulez pas que j ele sache, mais effectivement, de ce que j'en vois, vous en avez eu bien assez.

Il reporte son regard sur le poignet gonflé et devine aisément que ce qu'il voit n'est que la partie visible de l'iceberg. Doucement, il remonte la manche de la jeune fille.

D'abord simplement pour vérifier qu'il n'y a que le poignet de toucher par cette entorse. Mais il ne pense absolument pas à en faire par à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message Re: Wait, did I just launch myself on that wall? posté par Contenu sponsorisé
le

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» It's Gonna Be Legen..wait for it..Dairy ! (or not)
» You're just another brick in the wall ... (feat. Jowan)
» Down there, you still wait for me ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are Powerful :: New York City :: Manhattan :: Le Centre :: Hôpital-