AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
[Libre] Promenons-nous dans le Centre, tant que le loup n'y est pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

POWER OF MIND

J'ai actuellement : 18 ans Posts : 55 Un petit secret sur moi : Ilya adore les sucreries et les pâtisseries. Les bonbons, les glaces, les gaufres, les gâteaux, elle vous mangera tout, et n’est absolument pas difficile. Elle n’apprécie pas vraiment les légumes, par contre, et serait plus capable de jouer avec que de les manger vraiment. ❋ Ilya sait parler le russe et l’anglais sans difficultés. Par contre, elle ne connait pas d’autres langues. ❋ Elle ne supporte pas les trucs gluants, cela la dégoûte un peu. ❋ Notre jeune mutante aime bien les animaux, surtout tout ce qui est relativement petit. Elle fondera rapidement devant un chaton ou un chiot, par exemple, et sera toujours partante pour jouer avec eux. En revanche, la jeune fille sera plus intimidée par les grandes bestioles, comme les chevaux, notamment. ❋ L’adolescente déteste qu’on se moque d’elle d’une façon ou d’une autre. ❋ Conséquence sans doute de son enfance vis-à-vis de laquelle elle a peu de souvenir, Ilya a peur de se retrouver seule de manière permanente, sans aucun soutien ou appui. De même, elle a peur du tonnerre, et comme elle a failli se noyer dans une rivière, récemment, elle aime beaucoup moins l'eau, tout à coup. ❋ Ilya a un caractère logique, mais elle n’aura pas forcément les bonnes réactions devant des personnes mal intentionnées. Que ce soit avec des gens qu’elle apprécie ou non, elle n’aura pas la langue dans sa poche et dira franchement ce qu’il lui passe par l’esprit. Ce qui peut, il faut le dire, lui attirer quelques ennuis. ❋ Ilya n’a pas peur des armes à feu et aime bien le sport, comme l’escrime, ou le simple fait de bouger. Avide de connaissance, elle est toujours intéressée pour faire de nouvelles découvertes. D'où, peut-être, sa totale négligence du mot "danger". ❋ La jeune fille a vécu dans un milieu assez strict, donc est assez ignorante de certaines choses qui peuvent paraître évidentes à première vue. Elle a ainsi une curiosité sans bornes, et pourra vite être fascinée par ce que vous lui racontez, quitte à vous prendre au premier degré. ❋ Ilya est amnésique et a ses souvenirs jusqu’à ses dix ans, date à partir de laquelle elle a notamment perdu ses parents. Peut-être à cause de ce manque, elle s’attache vite aux personnes qu’elle aime bien, tout en ayant parfois peur de mal faire face à ce qu’on attend d’elle.

Avatar : Chloé Grâce Moretz
Sur YAP depuis le : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Message [Libre] Promenons-nous dans le Centre, tant que le loup n'y est pas posté par Ilya Romanov
le Ven 3 Mar - 22:50

S’il y avait une chose qu’Ilya pouvait dire, c’était que le Centre était grand. Ca avait été l’une de ses premières surprises en arrivant ici, et même s’il avait fallu du temps pour qu’elle se calme, pour qu’elle soit rassurée, désormais, la jeune fille s’était quand même remise. Et avec sa peur qui avait reflué, sa curiosité avait repris le dessus.

C’était l’une de ses caractéristiques, elle le savait : la mutante avait dû mal à rester en place, à rester par exemple tranquillement dans sa chambre, et à obéir bien sagement en disant « Amen ». Elle était peut-être trop dynamique pour cela, encore qu’elle restait méfiante quant à ce qu’on lui voulait réellement. Elle ne savait pas trop se situer par rapport au personnel du Centre, et même s’il avait l’air gentil, ou en tout cas, pas méchant, la jeune fille n’arrivait pas encore à leur donner totalement sa confiance. A raison peut-être. Puis, son amnésie n’aidait pas et son absence de repères concrets la perturbait un peu. Elle savait son nom, bien sûr. Et elle savait pertinemment qui elle était. Mais hormis cela, tous ses souvenirs, à part son enfance et certaines brides qui ressortaient par-ci par-là, restaient obstinément perdus dans un coin de sa mémoire, et pour aujourd’hui, Ilya n’avait pas à cœur à insister plus.

Elle avait donc décidé de visiter le Centre, mais plutôt de manière discrète, sans faire vraiment de fioritures. Son attitude calme contrastait d’ailleurs un peu avec son esprit qui essayait de tout retenir, de tout analyser, peut-être aussi, de sorte qu’elle paraissait sans doute timide au premier coup d’œil. C’était un peu faux d’ailleurs : elle était plutôt sans gêne en posant parfois des questions inadéquates, et elle était assez expansive, quand il s’agissait d’être de bonne humeur, par exemple. Par contre, il fallait passer le premier contact, et là était le hic. Ce n’était pas Ilya qui allait prendre la parole ou faire le pas la première. Peut-être était-ce pour cette raison qu’elle n’avait pas encore fait de réelles connaissances, et encore moins des amis ? Ou parce qu’elle n’était pas encore totalement à l’aise avec son environnement ? C’était à voir. Dans tous les cas, sa curiosité, elle, était difficile à satisfaire, et la jeune fille s’était donc aventurée dans l’établissement pour les mutants.

La salle du personnel, d’abord. Ilya s’était demandé si on pouvait s’y attarder. Si c’était la salle du personnel, cela voulait forcément dire que c’était une pièce réservée pour les adultes, et elle n’y avait donc jeté qu’un bref coup d’œil. Suffisamment pour qu’elle puisse repérer un panier de croissant qui lui avait fait bien envie et pour dégager aussi de cet endroit quelque chose qui n’avait pas l’air aussi austère qu’elle ne l’aurait pensé au premier abord. Cela avait plutôt l’air chaleureux, même, encore que son impression aurait peut-être été plus véridique si elle avait pu voir comment les adultes se comportaient entre eux. Mais elle n’était pas invisible ; et si en ce moment-même il n’y avait personne, Ilya n’avait pas envie de rester espionner derrière la porte. Bon, elle avait quand même quelques pas à l’intérieur pour mieux voir ce qu’il y avait à l’intérieur. Mais de fait, elle n’avait pas tardé non plus.

En un sens, le laboratoire de recherche et l’hôpital avaient été assez rapides aussi. Le premier parce qu’elle n’aimait pas tous ces types en blouse blanche : peut-être étaient-ils sympathiques, mais Ilya avait l’impression qu’elle se ferait sermonner si elle allait observer tout ce qu’ils faisaient sur les différentes tables de la salle. Surtout qu’elle ne saurait sans doute pas se taire. Ca allait sans doute agacer pas mal de monde.

Puis, l’hôpital. Là, il fallait encore moins chercher : Ilya n’avait pas envie de faire sa connaissance. Elle y avait déjà fait un petit tour pour soigner plus correctement sa tête, après que celle-ci se soit cognée contre le rocher d’une rivière. C’était largement suffisant pour elle.

En revanche, les salles de cours, d’entrainement, et le gymnase l’avaient mis plus à l’aise. Peut-être parce qu’elles voyaient plus de mutants de son âge trainer par là ? C’était possible. Ou alors, parce qu’elle s’y sentait moins surveillée. L’un comme l’autre, Ilya y était détendue, et c’était après avoir fait le tour des pièces qu’elle se laissa finalement aller sans but précis. Elle aurait pu rentrer au logement que le Centre lui avait donné, mais elle n’en avait pas spécialement envie, sur le moment-même. Donc, donc, donc, que faire ?

Bourrer dans quelqu’un, sans doute. Encore que la mutante ne fit pas exprès. Plongée dans ses pensées, Ilya n’avait plus vraiment fait attention à ce qui l’entourait, et elle retrouva brusquement pied avec la réalité quand elle bouscula ladite personne… sans même savoir où elle était en fait.

Surprise, Ilya releva la tête, mais ne sut éviter la chute, bien qu’elle tenta maladroitement de se rattraper à la personne devant elle. Pour la discrétion, c’était raté, mais la jeune fille se le dit un peu tard, alors qu’elle était déjà à terre, assise sur le sol plus qu’autre chose. Elle se frotta d’ailleurs légèrement la tête, avant de relever celle-ci et de se rendre compte qu’elle avait quand même foncé sur quelqu’un.

- Désolé, fit-elle, sans doute un peu trop précipitamment et sur un léger ton de panique. Je… je… je voulais pas vous foncer dedans, mais j’étais dans mes pensées, et je sais plus où aller après avoir fait un petit tour du Centre et… et..

Ilya réfléchit rapidement. Qu’est-ce qu’elle était censée dire hormis qu’elle parlait trop ?

- Ben… Désolé ? fit-elle un peu pitoyablement.

C’était sûr que niveau originalité, elle avait déjà fait mieux.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are Powerful :: Le Centre-