AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

POWER OF MIND

J'ai actuellement : 18 ans Posts : 55 Un petit secret sur moi : Ilya adore les sucreries et les pâtisseries. Les bonbons, les glaces, les gaufres, les gâteaux, elle vous mangera tout, et n’est absolument pas difficile. Elle n’apprécie pas vraiment les légumes, par contre, et serait plus capable de jouer avec que de les manger vraiment. ❋ Ilya sait parler le russe et l’anglais sans difficultés. Par contre, elle ne connait pas d’autres langues. ❋ Elle ne supporte pas les trucs gluants, cela la dégoûte un peu. ❋ Notre jeune mutante aime bien les animaux, surtout tout ce qui est relativement petit. Elle fondera rapidement devant un chaton ou un chiot, par exemple, et sera toujours partante pour jouer avec eux. En revanche, la jeune fille sera plus intimidée par les grandes bestioles, comme les chevaux, notamment. ❋ L’adolescente déteste qu’on se moque d’elle d’une façon ou d’une autre. ❋ Conséquence sans doute de son enfance vis-à-vis de laquelle elle a peu de souvenir, Ilya a peur de se retrouver seule de manière permanente, sans aucun soutien ou appui. De même, elle a peur du tonnerre, et comme elle a failli se noyer dans une rivière, récemment, elle aime beaucoup moins l'eau, tout à coup. ❋ Ilya a un caractère logique, mais elle n’aura pas forcément les bonnes réactions devant des personnes mal intentionnées. Que ce soit avec des gens qu’elle apprécie ou non, elle n’aura pas la langue dans sa poche et dira franchement ce qu’il lui passe par l’esprit. Ce qui peut, il faut le dire, lui attirer quelques ennuis. ❋ Ilya n’a pas peur des armes à feu et aime bien le sport, comme l’escrime, ou le simple fait de bouger. Avide de connaissance, elle est toujours intéressée pour faire de nouvelles découvertes. D'où, peut-être, sa totale négligence du mot "danger". ❋ La jeune fille a vécu dans un milieu assez strict, donc est assez ignorante de certaines choses qui peuvent paraître évidentes à première vue. Elle a ainsi une curiosité sans bornes, et pourra vite être fascinée par ce que vous lui racontez, quitte à vous prendre au premier degré. ❋ Ilya est amnésique et a ses souvenirs jusqu’à ses dix ans, date à partir de laquelle elle a notamment perdu ses parents. Peut-être à cause de ce manque, elle s’attache vite aux personnes qu’elle aime bien, tout en ayant parfois peur de mal faire face à ce qu’on attend d’elle.

Avatar : Chloé Grâce Moretz
Sur YAP depuis le : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Message Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Ilya Romanov
le Dim 5 Mar - 20:14

Qui était à l’origine de l’ascenseur, déjà ? Ilya ne s’était jamais posée la question, mais elle bénissait quand même son inventeur. Non pas qu’elle détestait les escaliers – ils étaient bien aussi, au fond – mais il fallait dire que c’était plus rapide pour aller d’un endroit à l’autre que d’escalader chaque marche une à une, surtout quand on avait plusieurs étages à traverser.

Son plan était un peu simple, aujourd’hui : aller prendre l’air pendant qu’elle avait sa pause de midi, manger un truc en passant, et puis… puis… rejoindre son cours, peut-être. Elle était quand même moyennement convaincue de la nécessité de se trainer jusque-là. En tout cas, l’histoire l’intéressait plus que les mathématiques, et autant elle était avide d’apprendre, autant les algorithmes, les racines, et tout ce machin-là n’était pas sa tasse de thé. Elle aurait limite préféré un cours de langue, en fait. Cela était assez nouveau pour elle, mais l’espagnol, l’italien, des langues chantantes, en somme et la culture propre à l’Amérique ainsi qu’à l’Occident la rendait assez curieuse. Non, vraiment curieuse, en fait. Le seul souci est qu’elle avait du coup plus le réflexe d’écouter le professeur que de noter ce qu’il racontait, mais… c’était en voie d’amélioration.

Aujourd’hui, cependant, elle aurait préféré flemmarder, et c’est avec un certain dépit qu’elle vit l’ascenseur s’ouvrir. Elle avait presque l’impression qu’il lui disait : « Viens avec moiii pour deux heures d’ennui ». Tu parles. Elle bénissait l’inventeur de l’ascenseur, mais qui avait eu l’idée idiote de créer les maths, sérieux ?

"C’est chiant…", songea-t-elle tandis qu’elle s’appuyait sur la rambarde de l’ascenseur, au fond du monte-charge.

Mais elle fronça légèrement des sourcils quand celui-ci s’ouvrit sur une personne en particulier, alors qu’elle devait encore aller au niveau supérieur.

Ouuuh, ça c’était encore plus chiant.

Enfin, pas qu’elle avait quelque chose contre Nathaniel. Mais comment dire ça ? Il ne l’aimait pas ? Ou elle avait fait quelque chose contre lui depuis son arrivée au Centre ? Pourtant, il ne lui semblait avoir rien fait de grave avec un des mutants ou même un personnel de l’établissement. Elle avait bien fait quelques couacs à ses débuts, et elle n’était pas réellement un ange non plus, mais il ne lui semblait pas l’avoir insulté, bourré dedans, ou fait un truc qu’il ne fallait pas.

Ou alors elle avait zappé un truc ?

Il lui semblait qu’il avait bugué avec son nom. Mais elle en pouvait rien si elle s’appelait Romanov. Et c’était délicat d’aborder la question.

Breeeeeef.

L’espace d’une seconde, Ilya envisagea de refermer incognito l’ascenseur vite fait – un geste brusque était si vite arrivé – mais ça n’allait pas régler sa relation avec lui non plus. Et puis, elle ne pouvait décemment pas lui refuser l’accès de l’ascenseur… Même si elle aurait bien aimé.

Grommelant donc un petit « salut » pour dire de, Ilya le laissa décider là où il voulait aller, en se disant que ce ne serait que dix petites secondes désagréables.

Enfin, « que ». C’était vite dit. Tortillant une de ses mèches blondes entre ses doigts, Ilya regarda l’ascenseur redémarrer normalement, avant qu’il ne soit parcouru d’une secousse brusque. Celle-ci ne tarda pas à se répéter, et le monte-charge se figea brusquement, manifestement loin d’être arrivé à destination.

Ilya fronça des sourcils alors que par réflexes, elle s’était agrippée à la rambarde – un instant, elle avait bien failli s’agripper à Nathaniel. Il se passait quoi là ? L’ascenseur était bloqué ?

Hum, c’était pas bon tout ça.

A tout hasard, Ilya réappuya sur le bouton qui la mènerait à son cours, mais cela ne produit rien vis-à-vis du monte-charge, qui semblait bien parti pour faire une sieste.

P’tain.

Ca la dérangeait pas de louper le cours. Mais pourquoi elle avait dû rester coincée ici, avec lui ?

- Euh, tenta-t-elle au bout peut-être de longues secondes, ne sachant pas comment Nathaniel allait réagir. Tu crois qu’il va se débloquer tout seul ?

Non parce qu’ils n’étaient pas prêts d’être arrivé là. Ilya regarda les portes une brève seconde, puis lâcha d’un ton tout à fait pragmatique et posé :

- Et tu crois qu’être bloqué là-dedans donne l’excuse de pas aller au cours ?

Bah oui, elle ne perdait pas le nord. Surtout quand il s’agissait d’un cours de math.

La jeune mutante hésita encore, peut-être plus longuement, cette fois, avant d’aborder une question peut-être plus épineuse sur les bords.

- Et tu es encore fâché ?

D’elle ne savait quoi d’ailleurs. Mais il lui semblait qu’il l’avait fichée directement, alors que. Ben. Elle n’avait rien fait ?

Il y avait juste plus qu’à croiser les doigts pour qu’il le prenne bien – encore qu’avec l’ascenseur, c’était sans doute mal parti –, parce que de manière générale, elle l’avait quand même fui depuis son arrivée au Centre. Fui et évité. A voir comment il allait réagir, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 30 piges Posts : 867 Un petit secret sur moi : ❋ Il sait parler beaucoup de langues ❋ C'est un grand érudit, il a une très bonne culture générale ❋ C'était un véritable petit génie voir même un surdoué lorsqu'il était jeune ❋ Il connait beaucoup de choses sur l'être humain en tant que tel, comment son corps et son esprit fonctionnent ❋ Souffre de psoriasis érythrodermique depuis qu'il est né ❋ Il a été retiré à ses parents à l'âge de 5 ans pour 'vivre' dans un laboratoire clandestin qui faisait des expériences sur les mutants ❋ Il évite la lumière pour éviter d'exposer sa peau aux rayons du soleil ❋ Il a fait don de son corps à un artiste tatoueur pour cacher ses plaies et ses cicatrices ❋ Il sait tatouer ❋ Il est TRÈS observateur et parle très peu ❋ Il a des petites tendances nymphomanes, mais il sait néanmoins se contrôler ❋ Il est ultra sensible et réceptif au contacte humain ❋ À une phobie des personnes portant la blouse blanche ❋

Avatar : Rick Genest
Crédits : KSS ©
Pseudo : KSS ©
Sur YAP depuis le : 05/06/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Nathaniel Petritsch
le Lun 6 Mar - 23:03

Aujourd’hui n’allait pas être une très bonne journée pour Nathaniel… N’étant pas dans une très bonne forme, celui-ci c’était un peu rebellé la veille, et avait fait front contre son entraîneur. Il ne voulait pas utiliser son pouvoir. Il en avait assez de se concentrer sur des plantes à faire mourir juste assez, pour qu’elles restent en vie, et de les entretenir pour qu’elles reprennent de plus bel et recommencer à les faire mourir quelques semaines plus tard (par soucis d’économie visiblement). Cet entraînement manquait cruellement de pédagogie et Nathaniel se demandais s’il arriverait un jour à totalement contrôler son don… Il s’était même laissé penser que le Centre le muselait pour lui éviter de devenir une arme potentielle à acquérir aux yeux des autorités russes… D’ailleurs, il en cauchemarde même en ce moment… C’est pourquoi aujourd’hui, il allait simplement servir de punching-ball à d’autres élèves qui devaient eux-aussi s’entraîner… Hé bien sur qui ? Sur lui ! Il allait devoir avoir une bonne maîtrise de ses émotions pour éviter de tuer quelqu’un… Ceci dit, jamais ça ne pourrait arriver avec son putain de bracelet … ! Sincèrement, il commençait à en avoir assez de ce Centre, alors qu’il n’est là que depuis quelques temps seulement… Allez savoir combien de temps il allait encore tenir…

Ceci étant dit, il se rendit à la salle d’entraînement, avec son pull à capuche foncé et encapuchonné. Son casque, duquel il écoutait de la musique rock-métal assez fort, était posé sur ses oreilles, sous sa capuche. Le trentenaire sentait la cigarette car, il avait eu besoin de s’en griller une avant de franchir les portes du Centre à l’instant… Il jouait avec son briquet dans sa poche d’une main et l’autre, sagement posée sur son mp3 de piètre qualité.

Il se pointa devant la porte de l’ascenseur pour monter et il vit que la Romanov y était. Dans sa tête, s’il avait eu le choix, il ne serait même pas monté dans cet ascenseur en sa compagnie… Il ne fallait pas rêver ! Mais maintenant qu’elle l’avait vu, il ne pouvait pas reculer pour éviter d’éveiller les soupçons… Sauf que la blonde n’était pas bête non plus, elle avait bien remarqué qu’il se méfiait d’elle d’une certaine façon… Il repensa au jour où son mentor lui avait conseillé de venir ici… enfin, par conseiller, je veux dire fortement recommandé voir même obligé… Put me in the hospital for nerves… C’était vraiment ça ! L’enfermer dans cet endroit pour sa soi-disant sécurité… And then they had to commit me’ ‘You told them all I was crazy’… Nathaniel commençait à croire qu’il était suivi de partout. Qu’il était surveillé et pisté… Il était certain qu’il n’était pas le seul slave dans les parages et que bientôt, ils allaient mettre la main sur lui… I’m not sick but i’m not well… Il le savait au plus profond de lui… And I’m so hot ‘cause I’m in hell… C’était prouvé, cet endroit commençait à lui donner des sueurs froides à force de ne pas le comprendre et de ne pas l’encourager, de l’entraîner comme il faut… Pourtant au début, il y avait cru dur comme fer qu’ici, il allait évoluer. Mais non…I’d like to turn off time et s’échapper loin d’ici, sans que personne ne le remarque. Se libérer de ce bracelet qui le bride et qui l’empêcher de maîtriser pleinement son pouvoir. And kill my mind. Éviter de souffrir par rapport au fait qu’il n’a que la mort entre ses doigts…

Il ne lui adressa même pas un regard et rentra dans l’ascenseur. Sa mâchoire s’était resserrée à l’idée d’être dans un endroit clos avec elle… Il appuya alors sur le bouton qui le mènerait – normalement – à l’étage des salles d’entraînement. Sauf que ce dernier s’arrêta et se bloqua entre deux étages… Iliya fit mine de réappuyer sur un bouton, surement pour prouver qu’elle n’y était pour rien… Sauf que Nath’ n’y croyait pas une seconde… Il n’enleva même pas son casque de musique lorsqu’elle lui adressa la parole pour la première fois. Mais ça ne l’empêcha de l’entendre en réalité… Nath’ soupira longuement. Il daigna seulement alors enlever son casque après quelques longues secondes et regretta aussitôt d’entendre sa voix nettement. Surtout pour poser des questions aussi stupides ! L’ascenseur ne serait pas une excuse… Le Centre était un bâtiment suffisamment moderne que pour gérer ce genre de désagrément. Sauf que Nath’ était de plus en plus persuadé qu’Iliya était en réalité, une espèce d’espionne envoyée depuis la Russie, pour garder un œil sur Nath’ et le rapatrier là-bas… Paranoia Paranoia Everybody’s coming to get me… Mais ça n’allait pas se passer comme ça. Pas aussi facilement !

Nathaniel eut le réflexe d’appuyer sur le bouton d’appel, histoire de prévenir un gardien ou un gars chargé de la maintenance qu’ils étaient bloqués. Au moins, le service technique de l’immeuble devait savoir qu’il y avait un souci quelque part. Son geste était franc et mesuré. Presque comme s’il avait été imperturbable et que ce genre d’incident lui arrivait tous les jours… Sauf que dans son esprit, ça commençait à bouillir d’idées fausses et complètement paranoïaques… Cet endroit était en train de le rendre fou !

Ilya osa lui demander après quelques minutes, s’il était toujours fâché… En plus, ce qu’il l’énervait d’avantage, c’est qu’elle parlait dans un anglais correcte et sans trop d’accent… Il tourna la tête vers elle et posa ses yeux d’un regard froid sur elle. Fronçant les sourcils – comme depuis son arrivée au Centre aujourd’hui – il marmonna entre ses dents et d’une voix presque inaudible un mot en russe lourd de signification :

« предатель… »

Avant de détourner la tête de la jeune fille et de regarder la clavier des étages, en attendant une réponse du parlophone…


Revenir en haut Aller en bas
avatar

POWER OF MIND

J'ai actuellement : 18 ans Posts : 55 Un petit secret sur moi : Ilya adore les sucreries et les pâtisseries. Les bonbons, les glaces, les gaufres, les gâteaux, elle vous mangera tout, et n’est absolument pas difficile. Elle n’apprécie pas vraiment les légumes, par contre, et serait plus capable de jouer avec que de les manger vraiment. ❋ Ilya sait parler le russe et l’anglais sans difficultés. Par contre, elle ne connait pas d’autres langues. ❋ Elle ne supporte pas les trucs gluants, cela la dégoûte un peu. ❋ Notre jeune mutante aime bien les animaux, surtout tout ce qui est relativement petit. Elle fondera rapidement devant un chaton ou un chiot, par exemple, et sera toujours partante pour jouer avec eux. En revanche, la jeune fille sera plus intimidée par les grandes bestioles, comme les chevaux, notamment. ❋ L’adolescente déteste qu’on se moque d’elle d’une façon ou d’une autre. ❋ Conséquence sans doute de son enfance vis-à-vis de laquelle elle a peu de souvenir, Ilya a peur de se retrouver seule de manière permanente, sans aucun soutien ou appui. De même, elle a peur du tonnerre, et comme elle a failli se noyer dans une rivière, récemment, elle aime beaucoup moins l'eau, tout à coup. ❋ Ilya a un caractère logique, mais elle n’aura pas forcément les bonnes réactions devant des personnes mal intentionnées. Que ce soit avec des gens qu’elle apprécie ou non, elle n’aura pas la langue dans sa poche et dira franchement ce qu’il lui passe par l’esprit. Ce qui peut, il faut le dire, lui attirer quelques ennuis. ❋ Ilya n’a pas peur des armes à feu et aime bien le sport, comme l’escrime, ou le simple fait de bouger. Avide de connaissance, elle est toujours intéressée pour faire de nouvelles découvertes. D'où, peut-être, sa totale négligence du mot "danger". ❋ La jeune fille a vécu dans un milieu assez strict, donc est assez ignorante de certaines choses qui peuvent paraître évidentes à première vue. Elle a ainsi une curiosité sans bornes, et pourra vite être fascinée par ce que vous lui racontez, quitte à vous prendre au premier degré. ❋ Ilya est amnésique et a ses souvenirs jusqu’à ses dix ans, date à partir de laquelle elle a notamment perdu ses parents. Peut-être à cause de ce manque, elle s’attache vite aux personnes qu’elle aime bien, tout en ayant parfois peur de mal faire face à ce qu’on attend d’elle.

Avatar : Chloé Grâce Moretz
Sur YAP depuis le : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Ilya Romanov
le Mar 7 Mar - 22:34

Ilya n’était pas devineresse, et elle était encore moins télépathe. Savoir donc ce que pensa Nathaniel en la voyant dans l’ascenseur ne lui était pas possible, mais à bien y réfléchir, la jeune fille ne l’aurait probablement pas tenté, même si elle avait su. Un ascenseur était censé être rapide… Et donc, même s’il venait finalement dans la cabine, elle n’aurait pas à le supporter longtemps. Ce fut ainsi qu’elle raisonna tandis qu’elle le regardait légèrement du coin de l’oeil. Apparemment, il avait un casque, et il n’était pas d’avis à discuter puisqu’il ne lui adressa même pas un regard. Bieeeeen.

Ou pas, en fait. Était-elle déçue ? Le mot était peut-être un peu fort, mais cela n’empêchait pas qu’elle soit embêtée par le mutisme de Nathaniel à son égard. Elle ne comprenait pas. Et elle détestait ne pas comprendre. Puis, Dieu savait qu’elle avait cherché à savoir ce qu’elle avait pu faire contre lui, mais ou elle l’avait rencontré avant son amnésie et il lui en voulait à mort, ou… Ou elle séchait tout simplement.

A bien y réfléchir, elle donnait aussi sa langue au chat si elle avait rencontré le mutant dans son passé. Sa mémoire restait obstinément close et elle n’arrivait pas à percer son amnésie. Seul lui revenait parfois des brides de pensée parfois bizarres, mais elles ne l’aidaient pas vraiment à en savoir plus. Elle avait clairement pensé qu’elle allait se faire massacrer quand elle s’était rendue compte qu’elle ne savait plus rien, par exemple, tout comme elle avait parfois eu la sensation qu’on ne lui avait pas appris les choses ainsi quand on lui avait expliqué certaines choses au Centre. Mais ses sentiments de malaise disparaissaient toujours à un moment ou un autre, soit que sa curiosité et sa bonne humeur prenaient le dessus, soit qu’elle fuyait tout simplement l’évocation de ses souvenirs. Fuir était peut-être un bon résumé de sa situation, d’ailleurs. Elle profitait du brouillard de sa mémoire pour ne pas se rappeler, sans doute parce qu’une part d’elle-même savait qu’elle était en faute en tombant dans la rivière alors qu’elle n’aurait pas dû. Et qu’elle allait par conséquent à un moment ou un autre se faire taper sur les doigts. Beaucoup.

Puis, être au Centre l’aidait aussi à découvrir un tout autre monde. Elle avait été très sceptique, au début, s’était sentie trop observée et presque trop traquée, mais, petit à petit, lentement mais sûrement, elle s’était peu à peu ouverte à ce qui l’entourait. Ce qui ne faisait pas d’elle une mutante modèle. Au fond, elle se fichait royalement du règlement tant qu’elle pouvait tout découvrir à son aise et en apprendre toujours un peu plus. D’ailleurs, l’établissement lui avait permis de goûter à une liberté qu’elle ne pouvait s’empêcher d’apprécier.

Encore que celle-ci était pour le moment assez compromise avec l’ascenseur bloqué, et Ilya rechignait toujours à poser de véritables questions à Nathaniel. Elle était sociable, pourtant, mais, elle ne savait pas comment franchir la barrière qu’avait imposée le mutant entre eux, et même si elle la traversait, elle n’était pas sûre que son aîné la laisserait faire un pas de plus. C’était… assez frustrant. Mais plus parce qu’elle avait l’impression de ne rien comprendre à ce que le brun ressentait envers elle.

Un instant, néanmoins, elle espéra que Nathaniel réagisse à l’une de ses questions, et elle ne put que saluer son réflexe d’appuyer sur le bouton d’appel. Effectivement, ce serait sans doute plus pratique pour sortir de là. Après, à dire qu’elle s’inquiétait vraiment d’être emprisonné dans le monte-charge… C’aurait été beaucoup. De toute façon, il y avait une trappe au-dessus d’eux. S’ils voulaient, ils pouvaient toujours passer par là.

Ilya s’intéressait plus à la réponse ou à quelque chose du mutant à côté d’elle, et effectivement, celle-ci arriva. Mais pas comme elle s’y attendait. Qu’il lui lâche un mot, d’accord. Mais dans une autre langue que l’anglais, cela la déstabilisa quand même. Un peu. Surtout, peut-être, parce qu’il s’exprimait dans une langue qu’elle connaissait et qu’elle n’avait plus utilisée depuis son arrivée au Centre. Les agents ne la comprenant pas, d’abord, quand elle avait maladroitement essayé en bafouillant quelques mots, et puis, elle avait peut-être trouvé plus pratique de s’exprimer en anglais.

Ou était-ce la fuite, toujours la fuite face à la peur de découvrir des choses qu’elle ne maîtriserait pas ?

Et au fond, depuis quand ne lui avait-on pas parlé russe ? On lui avait parlé cette langue. Souvent. Non, tout le temps. Mais le qui, le pourquoi, le quand, elle n’arrivait pas à revenir dessus. Son front s’était d’ailleurs plissé pendant qu’elle recherchait une trace, un « indice », quelque chose qui pourrait lui parler. Peut-être pas la meilleure façon pour se faire blanchir par Nathaniel mais cela ne lui traversa pas vraiment l’esprit.

Puis, la signification de ce mot la perturbait aussi. Parce qu’elle avait compris, sans comprendre en même temps pourquoi son aîné s’adressait ainsi à elle. Une traître ? Elle était une traître ? Pourquoi elle en serait une, d’abord ? Il était barjo ou totalement paranoïaque ? Elle ne le connaissait pas. Ne l’avait jamais vu avant. Enfin, elle croyait. Et puis… Pourquoi tout simplement ? Elle ne comprenait pas et ça faisait trop de fois qu’elle se disait qu’elle ne comprenait pas.

- Я не понимаю. Elle marqua une pause, se disant qu’il allait encore plus la détester qu’avant, mais elle ne pouvait pas l’ignorer non plus. Почему ?

Qu’est-ce qu’elle avait fait, pourquoi, comment ? Et pourquoi ne s’expliquait-il pas, nom de Dieu ?

Ilya  hésita, sans chercher vraiment à cacher ses émotions sur ce plan-là, et sans vraiment s’en rendre compte, entortilla une de mèches autour de son doigt. Elle n’était pas comme Nathaniel qui semblait plus froid ou en tout cas bien plus maître de lui que la mutante. La jeune fille avait bien vu qu’il était très calme, d’ailleurs, quand il avait appuyé sur le bouton d’appel. Peut-être aurait-elle apprécié cette caractéristique de son camarade s’il ne l’avait pas laissée si perplexe à l’appeler ainsi alors qu’ils ne se connaissaient pas. Elle reprit quand même courage, sans doute grâce à sa nature têtue et embraya :

- я ничего не сделал, tenta-t-elle. И я тебя не знаю. fit-elle, cette fois d’une voix moins assurée.

La mutante ne pouvait pas être sûre avec son amnésie. Peut-être l’avait-elle bien rencontré auparavant et lui avait-elle fait un sale truc… Mais comment était-elle censée savoir ?

Quoi qu’il en soit, Ilya s’interrompit quand une voix dans l’interphone leur demandait qu’elle était le problème. Elle lança alors un coup d’oeil à Nath’. Peut-être était-ce mieux que ce soit lui qui réponde, elle, elle aurait bien capable de lui balancer la réponse en russe…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 30 piges Posts : 867 Un petit secret sur moi : ❋ Il sait parler beaucoup de langues ❋ C'est un grand érudit, il a une très bonne culture générale ❋ C'était un véritable petit génie voir même un surdoué lorsqu'il était jeune ❋ Il connait beaucoup de choses sur l'être humain en tant que tel, comment son corps et son esprit fonctionnent ❋ Souffre de psoriasis érythrodermique depuis qu'il est né ❋ Il a été retiré à ses parents à l'âge de 5 ans pour 'vivre' dans un laboratoire clandestin qui faisait des expériences sur les mutants ❋ Il évite la lumière pour éviter d'exposer sa peau aux rayons du soleil ❋ Il a fait don de son corps à un artiste tatoueur pour cacher ses plaies et ses cicatrices ❋ Il sait tatouer ❋ Il est TRÈS observateur et parle très peu ❋ Il a des petites tendances nymphomanes, mais il sait néanmoins se contrôler ❋ Il est ultra sensible et réceptif au contacte humain ❋ À une phobie des personnes portant la blouse blanche ❋

Avatar : Rick Genest
Crédits : KSS ©
Pseudo : KSS ©
Sur YAP depuis le : 05/06/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Nathaniel Petritsch
le Lun 13 Mar - 10:53

Fixant ce fichu parlophone, Nathaniel attendait qu’un gars du service de maintenance puisse enfin couper court à cette situation des plus ambiguës et des plus embarrassantes pour lui… voir insoutenables ! C’était une situation qu’il n’aimait pas du tout. D’habitude, Nath’ incarne la personne qui garde le contrôle sur tout, depuis qu’il est sorti de cet espèce de labo clandestin… Ne voulant plus jamais vivre ça, il s’est sans doute construit une paranoïaque assez aigue, pour justement éviter les personnes susceptibles de le replonger dans ce genre de vie… Enfin. Si on peut appeler ça une vie !

Les yeux toujours rivés sur le clavier des étages, il entendit la voix d’Ilya à nouveau… Elle répondit alors dans un russe parfait, ce qui ne faisait qu’accroitre sa conviction qu’elle était là pour lui… Elle fit mine de ne pas comprendre et elle demanda pourquoi Nath’ lui avait lancé un tel mot. Il inspira profondément pour soupirer de plus belle juste après… Comme si elle était en train de le prendre pour un con et que ce dernier n’avait juste pas envie de jouer… Il ne se retourna même pas vers elle, ne lui adressant même pas un regard en diagonale… Il ne savait pas ce qu’elle faisait dans son dos, si ce n’est que pas les reflets flous dans les miroirs de la cabine d’ascenseur… Si elle voulait tenter quelque chose par derrière, le frapper ou que sais-je, ce n’était pas le bon endroit pour ça. Nath’ en était trop sur.

Prétendre à une amnésie, c’était bien trop facile pour camoufler sa véritable identité… Au moins, elle n’avait pas oublié sa langue natale… !
La blonde lui ajouta qu’elle n’avait rien fait et qu’elle ne le connaissait pas. Nathaniel remarqua qu’elle avait parlé d’une voix un peu moins assurée… Quelle bonne actrice ! Elle avait bien répété son rôle et son refrain !

Des gens de mauvaise foi, le gars en a connu plein ! Il en a rencontré un paquet de ces gens mal intentionné à l’âme aussi noir que le fond de ses tatouages… Ces viles personnes perfides sont prêtes à faire un paquet de truc pour sécuriser leur réputation et obtenir ce qu’elles veulent… C’est pour cette raison que le russe doit faire attention constamment aux personnes qu’il rencontre… Sécurité lui avait-on promis lorsqu’il était arrivé au Centre… Ben heureusement…. !

Une voix se fit enfin entendre au parlophone, coupant court à leur ‘conversation’ unilatérale… Nathaniel se permis de répondre dans un anglais parfait et sans accent :

« Nous sommes coincé dans l’ascenseur 4 entre les labo et les salles cours… »
Répondit-il d’un ton assuré. La personne du parlophone répondit qu’il ne voyait rien sur son écran et qu’elle enverrait l’équipe de dépannage, dès que celle-ci serait revenue au locale de contrôle. Nathaniel demanda dans combien de temps ils comptaient venir et on lui répondit que cela dépendait des contraintes du problème sur lequel ils étaient justement en train de travailler… Maximum 1 heure.

À cette nouvelle, frustré et en colère, il se retourna sur Ilya, le regard noir, en pensant qu’il allait devoir rester coincé une heure entière avec elle… Il était occupé à commencer à croire qu’elle l’aurait fait exprès… Il soupira par le nez, expriment ainsi sa colère, comme s’il était déterminé à ne pas rester ici avec elle. Quoi qu’il en soit, l’ascenseur serait débloqué, qu’ils soient dedans ou non. Du coup, hors de question de rester là.

« исключено… » Ajouta-il assez sèchement, pour qu’elle comprenne qu’il ne resterait pas là, une seconde de plus avec elle, ici, coincé.

Il regarda le plafond de l’ascenseur. En effet, il y avait des plaques métalliques et lumineuses à déboulonner pour pouvoir avoir accès à la cage. Pas de bol, il n’avait pas d’outils avec lui.
Puis, il regarda la porte de l’ascenseur… Il lui faudrait un pied de biche pour pouvoir la forcer et sortir de là… Il lui faudrait une force conséquente, mais vu l’adrénaline qu’il ressent à l’idée de rester coincé là avec elle, il pourrait sans doute la fournir… Ou même tenter d’absorber son énergie vitale pour pouvoir sortir de là et la laisser pour (presque) morte dans cette prison métallique.

Quoi qu’il en soit, il refusait de rester là.

Il grimpa alors sur la rampe de l’ascenseur sans beaucoup d’élégance, mais il s’appuya contre la paroi du plafond pour garder cet équilibre instable, décentré.

« Имейте вас молоток, отвертка или одни инструментальные средства любой? » Lui demanda-t-il, toujours serein.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar

POWER OF MIND

J'ai actuellement : 18 ans Posts : 55 Un petit secret sur moi : Ilya adore les sucreries et les pâtisseries. Les bonbons, les glaces, les gaufres, les gâteaux, elle vous mangera tout, et n’est absolument pas difficile. Elle n’apprécie pas vraiment les légumes, par contre, et serait plus capable de jouer avec que de les manger vraiment. ❋ Ilya sait parler le russe et l’anglais sans difficultés. Par contre, elle ne connait pas d’autres langues. ❋ Elle ne supporte pas les trucs gluants, cela la dégoûte un peu. ❋ Notre jeune mutante aime bien les animaux, surtout tout ce qui est relativement petit. Elle fondera rapidement devant un chaton ou un chiot, par exemple, et sera toujours partante pour jouer avec eux. En revanche, la jeune fille sera plus intimidée par les grandes bestioles, comme les chevaux, notamment. ❋ L’adolescente déteste qu’on se moque d’elle d’une façon ou d’une autre. ❋ Conséquence sans doute de son enfance vis-à-vis de laquelle elle a peu de souvenir, Ilya a peur de se retrouver seule de manière permanente, sans aucun soutien ou appui. De même, elle a peur du tonnerre, et comme elle a failli se noyer dans une rivière, récemment, elle aime beaucoup moins l'eau, tout à coup. ❋ Ilya a un caractère logique, mais elle n’aura pas forcément les bonnes réactions devant des personnes mal intentionnées. Que ce soit avec des gens qu’elle apprécie ou non, elle n’aura pas la langue dans sa poche et dira franchement ce qu’il lui passe par l’esprit. Ce qui peut, il faut le dire, lui attirer quelques ennuis. ❋ Ilya n’a pas peur des armes à feu et aime bien le sport, comme l’escrime, ou le simple fait de bouger. Avide de connaissance, elle est toujours intéressée pour faire de nouvelles découvertes. D'où, peut-être, sa totale négligence du mot "danger". ❋ La jeune fille a vécu dans un milieu assez strict, donc est assez ignorante de certaines choses qui peuvent paraître évidentes à première vue. Elle a ainsi une curiosité sans bornes, et pourra vite être fascinée par ce que vous lui racontez, quitte à vous prendre au premier degré. ❋ Ilya est amnésique et a ses souvenirs jusqu’à ses dix ans, date à partir de laquelle elle a notamment perdu ses parents. Peut-être à cause de ce manque, elle s’attache vite aux personnes qu’elle aime bien, tout en ayant parfois peur de mal faire face à ce qu’on attend d’elle.

Avatar : Chloé Grâce Moretz
Sur YAP depuis le : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Ilya Romanov
le Jeu 16 Mar - 13:24

Nathaniel devait avoir une admiration pour le clavier des étages, ce n’était pas possible autrement. Ou alors, il était vraiment décidé à ne pas la regarder en face. C’était possible aussi, mais également plus dérangeant, il fallait l’avouer. A moins que ce ne soit elle qui soit susceptible ? Peut-être… Mais dans un cas comme dans l’autre, ça ne l’aidait pas à comprendre la dent qu’il avait contre elle. Et ce n’était pas en le fixant qu’elle trouverait la réponse à ses questions non plus. Ilya le savait. Ca risquait même de le tendre encore plus qu’autre chose. Pourtant, et ça lui faisait mal de l’avouer, elle ne savait pas vraiment sur quel pied danser. Qu’est-ce qu’elle était censée faire ? Faire semblant qu’elle savait où était le problème ? Lui « confirmer » qu’elle était coupable d’elle ne savait quoi ? Mais ce n’était pas en faisant semblant qu’elle réglerait son problème avec Nathaniel, ça risquait plutôt d’empirer les choses. Alors quoi ? Devait-elle lui demander ce qu’elle avait fait de mal depuis son arrivée au Centre ?

Ce type était… perturbant. On ne lui avait pas vraiment fait de remarques indiquant qu’elle s’était mal comportée envers lui. Et quant à Nathaniel… Pour le nombre de fois qu’elle l’avait croisé, elle n’avait pas dû faire quelque chose d’énormissime, non ? Puis, même si elle avait envie de comprendre, si son aîné ne lui donnait aucune chance, comment ils pourraient bien s’expliquer ?

Après, ici, Ilya n’était pas sûre de vraiment vouloir parler avec le mutant. Peut-être parce qu’elle était mal à l’aise ? Il savait un truc qu’elle ne savait pas après tout. Et si elle l’avait déjà rencontré à l’époque de son amnésie ? C’était une hypothèse comme une autre, au fond, et la blonde se posa d’autant plus la question quand elle le vit soupirer face à sa première question. Pourtant, elle avait été sincère. Elle ne comprenait pas. Et puis… Si elle s’était mal comportée avant, ce n’était peut-être pas totalement sa faute, non ?

Quoi qu’elle en soit, elle pourrait peut-être lui dire pardon, si ça pouvait arranger les choses. Enfin, elle n’était pas vraiment sûre que s’excuser pour ce dont elle n’avait pas de souvenirs, serait vraiment utile, mais bon, elle pourrait toujours tenter… Sans compter que quoi qu’il fasse, il réagirait bien d’une manière ou d’une autre. Elle n’aurait qu’à regarder et essayer de recoller les morceaux du puzzle. S’il y en avait un.

Ilya sortit en tout cas de ses pensées lorsqu’une voix répondit au parlophone et elle retint tant bien que mal une moue quand elle vit Nathaniel passer subitement à un anglais parfait. A ce niveau-là, elle devait peut-être s’incliner. Elle pouvait aussi passer d’une langue à l’autre, bien sûr, mais peut-être pas aussi vite, et pas aussi facilement, au moins dans son esprit. D’ailleurs, maintenant que son aîné lui parlait sa langue natale, Ilya avait l’impression de se retrouver devant un jouet qu’elle ne savait plus très bien comment manipuler. Les mots, les phrases, la logique revenait. Mais c’était comme si elle ne savait pas ce qu’elle devait en faire, après les deux mois où elle avait mis sa langue de côté, en plus de son amnésie. Ici, on ne parlait qu’en anglais… Et la seule personne avec qui elle aurait pu peut-être parler russe, hormis Nathaniel, elle avait oublié qui c’était.

C’était genre méga génial.

Comment se mettre dans les ennuis jusqu’au cou, appelez Ilya.

Ceci étant dit, elle n’avait suivi que d’une oreille distraite les indications du type au parlophone. La blonde avait brièvement froncé des sourcils en entendant le délai d’une heure, mais la réaction assez sèche de Nathaniel l’avait laissée assez interdite. A dire vrai, Ilya ouvrit la bouche pour lui répliquer un truc bien sec à son tour, mais elle ne trouva rien de spécial à dire, et de toute façon, le type s’était déjà retourné après lui avoir lancé un regard noir.

Oupsiii, elle devait l’avoir choqué à vie dans son passé, ce n’était pas possible autrement.

Et honnêtement, elle n’allait pas le louper, dès qu’il lui laisserait la moindre occasion. Quitte à casser la glace, autant y aller franchement.

Elle le laissa néanmoins grimper sur la rampe et le regarda prendre plus ou moins son équilibre. Visiblement, il visait le toit de l’ascenseur, ce dont elle ne pouvait pas vraiment le blâmer. Il y avait aussi les portes, bien sûr, mais il y avait plus de risques qu’ils se trouvent devant un mur que devant une sortie, et ç’aurait été bête de gaspiller leur énergie pour rien.

Ilya détacha son regard de l’entrée de l’ascenseur quand Nathaniel lui parla. Toujours en russe. Peut-être parce que c’était à lui aussi sa langue natale. Sûrement même, vu son nom de famille.

Et il lui demandait si elle avait un outil ou quelque chose qui serait utile pour sortir par le haut. C’était vrai que les plaques de ce genre étaient généralement fermés avec des boulons. Mais elle n’allait pas encore avec un marteau ou un tournevis au cours de maths… En tout cas, elle n’était pas sûre que le prof aurait apprécié.

– У меня не fit-elle après avoir regardé le plafond. D’ailleurs, c’était un peu stupide d’être monté sur la rampe et de lui poser seulement maintenant la question. Mais la mutante garda sa réflexion pour elle et reprit après une légère pause :  с другой стороны я могу создавать  тебе  

Ilya ne lui laissa pas vraiment le temps de comprendre ; ignorant peut-être un regard ou une question de Nathaniel, la jeune fille se concentra et imagina un tournevis adapté pour tourner les boulons ou au moins les vis qui étaient dans les plaques. Une fois qu’elle eut bien l’image dans son esprit, elle se concentra davantage et utilisa vraiment son pouvoir ; l’instant d’après, elle avait ledit tournevis dans les mains, et elle le tendit à Nathaniel.

- Вот. этого будет достаточно ? Я могу делать что-нибудь еще если придётся.

S’il lui demandait un outil bien précis, par contre, ça pourrait être plus chiant à matérialiser. Surtout s’il était lourd ou s’il demandait des détails. Mais c’était à lui de voir.

Dans tous les cas, Ilya monta à son tour sur la rampe, y allant doucement, pour ne pas perdre son équilibre précaire, et elle finit par se tenir plus au moins debout, appuyant beaucoup son dos sur la paroi.

- Подай мне винты. Ce serait plus facile pour lui que de les tenir dans sa main.

Elle le laissa ensuite faire, guettant si elle pouvait l’aider d’une manière ou d’une autre. Laissant d’ailleurs le silence reprendre un peu son cours. Le seul avantage était que le type au parlophone ne comprenait visiblement pas le russe, et ne pigeait donc pas qu’ils étaient en train de bousiller… enfin, de chipoter à l’ascenseur.

Finalement, elle lâcha simplement une dernière question, plus par principe qu’autre chose.

- Я могу что-то сделать ?

Elle aurait bien aimé abordé cash le problème qu’il avait avec elle, mais lui demander alors qu’il était en train de se concentrer sur les plaques au-dessus d’eux n’était peut-être pas le bon moment pour jouer franc-jeu. Alors bon. Autant voir si elle pouvait être utile.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 30 piges Posts : 867 Un petit secret sur moi : ❋ Il sait parler beaucoup de langues ❋ C'est un grand érudit, il a une très bonne culture générale ❋ C'était un véritable petit génie voir même un surdoué lorsqu'il était jeune ❋ Il connait beaucoup de choses sur l'être humain en tant que tel, comment son corps et son esprit fonctionnent ❋ Souffre de psoriasis érythrodermique depuis qu'il est né ❋ Il a été retiré à ses parents à l'âge de 5 ans pour 'vivre' dans un laboratoire clandestin qui faisait des expériences sur les mutants ❋ Il évite la lumière pour éviter d'exposer sa peau aux rayons du soleil ❋ Il a fait don de son corps à un artiste tatoueur pour cacher ses plaies et ses cicatrices ❋ Il sait tatouer ❋ Il est TRÈS observateur et parle très peu ❋ Il a des petites tendances nymphomanes, mais il sait néanmoins se contrôler ❋ Il est ultra sensible et réceptif au contacte humain ❋ À une phobie des personnes portant la blouse blanche ❋

Avatar : Rick Genest
Crédits : KSS ©
Pseudo : KSS ©
Sur YAP depuis le : 05/06/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Nathaniel Petritsch
le Dim 2 Avr - 17:51

En équilibre un peu instable, Ilya lui fit remarquer qu’elle n’avait pas ce genre d’outils sur elle. Nath’ pouvait s’en douter, mais néanmoins, il savait qu’elle était le pouvoir de la gamine. Sans déconner… Une russe qui débarque pour lui faire la peau discrètement dans le Centre et vous pensiez qu’il n’allait pas se renseigner sur elle … ? Sincèrement… Il savait de quoi elle était capable et même les médecins et scientifiques du Centre affirment qu’elle est bel et bien amnésique. Sauf que ça, Nath’, il n’y croit pas une seconde. Il n’y arrive pas, c’est tout.

Du coup, Ilya lui indiqua qu’elle pouvait en créer un, ce qu’elle se hâta à faire, sans même que le tatoué n’ait le temps de répondre. Et puis même si elle lui avait laissé le temps, la réponse aurait semblée évidente et venir d’elle-même !

Ilya tendis alors le fameux tournevis dans la main de Nathaniel qui tombait en sa direction. Il ne la regarda même pas et ne lui répondit pas non plus. Il regarda l’objet qu’elle avait créé et s’en servis comme s’il avait toujours fait ça dans sa vie. Elle lui précisa bien qu’elle pouvait faire autre chose s’il fallait, mais Nath’ doutait des connaissances surement limitée en outils de bricolage de la jeune blonde soit disant amnésique… De ce fait, il ne lui répondit pas – encore –.  
Elle ne se fit pas prier et prit l’initiative de monter à son tour sur la rambarde à côté de Nath’ qui la regarda faire. Une fois plus ou moins stable, elle lui dit de lui passer les vis, pour lui faciliter la vie. Ce qu’il fit, même s’il s’en foutait en fait… Les vis pouvaient bien tomber par terre, et rester là ! De toute façon, l’équipe de maintenance allait tomber sur un trou dans le plafonnier de l’ascenseur alors, autant qu’ils aient les vis à portée de main non ? Bon… Nath’ les lui donna quand même, pour lui faire plaisir et pour qu’elle se sente utile…

Alors qu’il était en train de dévisser au fur et à mesure la première plaque du plafond, Ilya lui posa tout de même une ultime question, de si elle pouvait faire quelque chose. Nathaniel soupira et la regarda du coin des yeux… Il était un peu énervé, mais ce n’était pas tellement le moment ni l’endroit ni même la position pour parler de son rôle au sein des autorités russes et du fait qu’il sait qu’elle est potentiellement là pour lui. Du coup, il répondit un peu sèchement :

« Да… слюна тождества ваших предпринимателей…»


Dit-il, avant de reprendre son dévissage de plaque… D’ailleurs, il en attaqua une deuxième, parce que pour passer dans une seule, ça allait être trop compliqué…

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar

POWER OF MIND

J'ai actuellement : 18 ans Posts : 55 Un petit secret sur moi : Ilya adore les sucreries et les pâtisseries. Les bonbons, les glaces, les gaufres, les gâteaux, elle vous mangera tout, et n’est absolument pas difficile. Elle n’apprécie pas vraiment les légumes, par contre, et serait plus capable de jouer avec que de les manger vraiment. ❋ Ilya sait parler le russe et l’anglais sans difficultés. Par contre, elle ne connait pas d’autres langues. ❋ Elle ne supporte pas les trucs gluants, cela la dégoûte un peu. ❋ Notre jeune mutante aime bien les animaux, surtout tout ce qui est relativement petit. Elle fondera rapidement devant un chaton ou un chiot, par exemple, et sera toujours partante pour jouer avec eux. En revanche, la jeune fille sera plus intimidée par les grandes bestioles, comme les chevaux, notamment. ❋ L’adolescente déteste qu’on se moque d’elle d’une façon ou d’une autre. ❋ Conséquence sans doute de son enfance vis-à-vis de laquelle elle a peu de souvenir, Ilya a peur de se retrouver seule de manière permanente, sans aucun soutien ou appui. De même, elle a peur du tonnerre, et comme elle a failli se noyer dans une rivière, récemment, elle aime beaucoup moins l'eau, tout à coup. ❋ Ilya a un caractère logique, mais elle n’aura pas forcément les bonnes réactions devant des personnes mal intentionnées. Que ce soit avec des gens qu’elle apprécie ou non, elle n’aura pas la langue dans sa poche et dira franchement ce qu’il lui passe par l’esprit. Ce qui peut, il faut le dire, lui attirer quelques ennuis. ❋ Ilya n’a pas peur des armes à feu et aime bien le sport, comme l’escrime, ou le simple fait de bouger. Avide de connaissance, elle est toujours intéressée pour faire de nouvelles découvertes. D'où, peut-être, sa totale négligence du mot "danger". ❋ La jeune fille a vécu dans un milieu assez strict, donc est assez ignorante de certaines choses qui peuvent paraître évidentes à première vue. Elle a ainsi une curiosité sans bornes, et pourra vite être fascinée par ce que vous lui racontez, quitte à vous prendre au premier degré. ❋ Ilya est amnésique et a ses souvenirs jusqu’à ses dix ans, date à partir de laquelle elle a notamment perdu ses parents. Peut-être à cause de ce manque, elle s’attache vite aux personnes qu’elle aime bien, tout en ayant parfois peur de mal faire face à ce qu’on attend d’elle.

Avatar : Chloé Grâce Moretz
Sur YAP depuis le : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Ilya Romanov
le Mar 4 Avr - 22:02

Que Nathaniel l’ignore, ou ne lui réponde pas du tout, Ilya allait commencer à s’y faire. Il fallait croire qu’il avait véritablement une dent contre elle, mais ce n’était probablement  pas avec quelques paroles qu’elle allait le faire changer d’avis sur son compte… Si au moins il pouvait un minimum faire confiance aux médecins du Centre pour qui ce qui concernait son amnésie, cela l’aurait sans doute arrangée – et lui aussi, d’ailleurs, cela l’aurait peut-être rendu moins parano. Mais… non. L’homme était visiblement d’un grand scepticisme à son égard, et tant bien que mal, Ilya faisait taire l’agacement qui commençait petit à petit à naître en elle. Damn, elle ne lui avait rien fait. Que dalle. Nada. C’était quoi cette fixation sur… Sa provenance de la Russie ? Elle n’était même pas sûre que c’était ça.

Pour l’heure, néanmoins, elle prenait sur elle. Uniquement parce qu’ils étaient coincés dans un ascenseur. D’un autre côté, cependant, elle n’était pas sûre qu’elle se tairait longtemps. S’il était paranoïaque, d’accord, c’était son problème.  Mais au bout d’un moment, il fallait arrêter de se faire des films aussi. Ce n’était pas bon pour tout le monde et même s’il avait raison d’avoir des doutes… Ben, dans ce cas-là, ils verraient quand les problèmes pointeraient le bout de leur nez, non ?

Ilya n’était pas du genre à se prendre la tête, et elle étouffa difficilement un soupir. Même si elle disait ça à Nath’ devant elle, elle n’était pas sûre qu’il serait convaincu. Qu’est-ce qu’il avait eu pour être si méfiant, d’ailleurs ? Il était tombé sur des fous furieux par le passé ? Parce que même si elle était amnésique, Ilya n’avait pas l’impression d’avoir vécu chez des malades, encore moins des malades qui connaissaient son aîné... Si ?

- Si tu ne m’expliques rien, je ne comprendrai rien, bougonna-t-elle tout bas.

A le questionner directement sur son passé, par contre, Ilya n’osa pas. Pas encore. Elle ne savait pas quelle serait sa réaction, et vu son hostilité à son égard, mieux ne valait pas trop jouer avec le feu.

Encore que, elle poserait sans doute la question à un moment ou un autre. Peut-être pas aujourd’hui, mais cela tomberait forcément un jour ou l’autre.

Quoi qu’il en soit, elle regarda Nathaniel faire, en équilibre instable sur la rambarde de l’ascenseur, et prit les vis qu’il lui passa. Il ne lui avait toujours pas répondu… Mais bon, elle allait passer l’éponge cette fois-ci.

Ce fut finalement alors qu’il avait quand même bien attaqué la première plaque du plafond qu’il daigna lui sortir quelque chose du coin des yeux et sur un ton assez sec qui la laissa pantoise. Qui, que, quoi ? Mais il avait eu un trop grand traumatisme, ce type-là, ce n’était pas possible autrement. La surprise laissa cependant place à l’agacement, et même à une certaine pointe d’impatience difficilement maîtrisée, pour le coup.

Cracher l’identité de ses employeurs ? Mais il pouvait aller se faire voir. Surtout qu’elle était employée par personne, d’abord. Et elle allait lui balancer un seau d’eau glacée en pleine face pour le faire taire une bonne fois pour toute, lui et ses idioties.

… Après, elle n’était pas sûre que ce soit une bonne méthode pour rester en vie. Ilya était agacée, mais pas suicidaire non plus, et elle savait que Nath’ faisait partie des dang. Rien qui ne lui fasse vraiment peur en temps normal, mais vu son hostilité et sa méfiance, elle n’était pas sûre qu’il se retienne de lui faire la peau si elle exécutait son plan.

Et au fond, se calmer serait un bon commencement.

Ilya laissa donc passer un blanc le temps de se reprendre, pris sur elle pour ne pas lui lancer un « va te faire foutre » qui la rendrait sans doute encore plus suspecte et elle dévisagea Nath’ sans réellement cacher son agacement, ou son désappointement vis-à-vis de son attitude aussi. Et tant pis s’il la trouvait encore moins nette à cause de sa manière d’être tendue.

- Je ne vois pas ce que tu veux dire. Enfin si. Mais je n’ai pas d’employeurs. Pourquoi j’en aurais ? lança-t-elle d’une voix légèrement impatiente, due à son incompréhension, aussi.

Même si c’était le cas, ses « employeurs », comme il le disait, ou plus sûrement ses tuteurs légaux ne serait sans doute pas ravis qu’elle ait disparu sans laisser de trace. Et à dire qu’ils la retrouvent… Elle n’allait pas leur dire « Coucou, j’ai été accueillie au Centre ! » avec un grand sourire. Ce n’était pas comme s’ils allaient applaudir son escapade, aussi involontaire soit-elle…

- Tu sais, ce n’est pas parce que je viens de la Russie que… Je ne sais pas, que je viens d’un lieu bizarre ? Je ne vois pas où c’est, ton problème.

Elle ne savait même pas s’il l’écoutait, en fait, mais elle n’en avait rien à foutre, finalement.

- Tu peux même venir à mes séances avec le psy pour voir si je retrouve la mémoire et regarder mes réactions si tu veux, grommela-t-elle, mais je n’ai pas d’employeurs et ma venue au Centre n’était sûrement pas dans mon programme…

Elle s’interrompit, le regarda un moment se battre avec la plaque, puis lâcha après un temps de silence.

- Toi tu en as eu ?

Quoi ? Elle ne perdait rien à chercher à en apprendre sur Nath’, et vu son humeur, on ne savait jamais, après tout. Puis, s’il avait eu des employeurs et qu’ils l’avaient lâchés, cela pouvait peut-être expliquer sa rancœur.

Quoi qu’il en soit, un déclic se fit entendre et Ilya leva la tête pour voir que la seconde plaque avait finalement été vaincue. Restait à voir s’ils pouvaient passer mais ils avaient déjà un bien meilleur accès vers l’extérieur que précédemment.

Juste, elle allait peut-être le laisser prendre les devants. Une phrase en plus de sa part, et elle ne savait pas ce que ça produirait vraiment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ANGER IS ONE LETTER SHORT OF DANGER

J'ai actuellement : 30 piges Posts : 867 Un petit secret sur moi : ❋ Il sait parler beaucoup de langues ❋ C'est un grand érudit, il a une très bonne culture générale ❋ C'était un véritable petit génie voir même un surdoué lorsqu'il était jeune ❋ Il connait beaucoup de choses sur l'être humain en tant que tel, comment son corps et son esprit fonctionnent ❋ Souffre de psoriasis érythrodermique depuis qu'il est né ❋ Il a été retiré à ses parents à l'âge de 5 ans pour 'vivre' dans un laboratoire clandestin qui faisait des expériences sur les mutants ❋ Il évite la lumière pour éviter d'exposer sa peau aux rayons du soleil ❋ Il a fait don de son corps à un artiste tatoueur pour cacher ses plaies et ses cicatrices ❋ Il sait tatouer ❋ Il est TRÈS observateur et parle très peu ❋ Il a des petites tendances nymphomanes, mais il sait néanmoins se contrôler ❋ Il est ultra sensible et réceptif au contacte humain ❋ À une phobie des personnes portant la blouse blanche ❋

Avatar : Rick Genest
Crédits : KSS ©
Pseudo : KSS ©
Sur YAP depuis le : 05/06/2016

Fiche de don
Description du don :

Voir le profil de l'utilisateur
Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Nathaniel Petritsch
le Lun 10 Avr - 12:30

Toujours sur son chantier exceptionnel d’un jour, Nath’ écouta sans réellement répliquer la nouvelle bougonnerie d’Ilya qui prétendait ne rien comprendre s’il ne lui expliquait pas le pourquoi de son attitude envers elle. Pas un regard, pas un geste, rien ne pouvait traduire que Nath’ l’écoutait. Il continua son ouvrage sur des vis de temps en temps récalcitrantes, sans pour autant éveiller l’énervement du tatoué.

Après sa réflexion, ou plutôt la réponse à sa question, Ilya se comportait de façon agacée… Quoi ? Pourquoi ? Nathaniel aurait-il touché là où il ne fallait pas ? Restant toujours de marbre, il ne ceda pas et de réagissait pas. Il allait bien voir comment cette petite – agent – double – allait faire pour s’en sortir. Maintenant qu’il lui avait clairement dit – par un sous-entendu énorme – qu’il la soupçonnait très clairement d’être une infiltrée des autorités russes, au Centre, il se doutait bien qu’elle allait le nier, puisque depuis le début, elle joue les amnésique !

D’ailleurs, c’est ce qu’elle fit ! Elle affirma qu’elle ne voyait pas ce qu’il voulait dire – puis si – mais elle ajouta qu’elle n’avait pas d’employeur et qu’elle ne voyait pas trop pourquoi elle en aurait. Nath’ eut un léger sourire en coin amusé qui ne dura même pas une seconde ! Ilya se montrait impatiente de savoir ce qu’il n’allait pas chez lui. Sauf que Nath’ lui, était plutôt impatient de sortir de là pour ne plus avoir affaire à cette fausse gamine !

Elle pensa utile d’ajouter que ce n’est pas parce qu’elle est russe qu’elle vient forcément d’un endroit bizarre et qu’elle ne voyait vraiment pas d’où venait le problème de Nathaniel… Ho que si ! Le nécro pensa qu’elle ne savait pas ce qu’elle disait ou qu’elle n’avait absolument pas conscience de ce qu’il était en train de se tramer dans l’ombre de ce pays… ! Il ne pouvait pas la laisser dire que la Russie n’était pas un endroit ‘bizarre’… C’était un endroit dangereux où les mutants découverts sont de véritables proies aux expériences scientifiques pour en faire des armes ! Et ça, Nath’, en était plus que persuadé puisqu’il en a été une victime lui-même ! Du coup, de ces mots, son regard s’assombris grandement… Il n’était plus suspicieux ou l’homme froid envers Ilya… Il devint vraiment cet homme vexé et en colère, la fusillant du regard et s’arrêtant même de dévisser ces fichus vis !

Puis, toujours sur le même ton d’agacement, elle lui proposa même d’assister à ses séances avec le psy pour qu’il puisse être sûr de la véracité de son amnésie. Elle ajouta encore une fois qu’elle n’avait pas d’employeurs et que sa venue au Centre n’était pas prévue. Parce qu’elle pensait que la sienne oui ? Parce qu’elle pensait que celle des autres mutants d’ici aussi ?! Se rendait-elle réellement compte de la situation ?!! Nath’ ferma les yeux et inspira pour contenir une certaine rage et se remis au boulot…

Elle lui demanda si lui il en avait eu… Il ne prit – à nouveau – pas la peine de lui répondre tout de suite, sentant que son travaille allait bientôt prendre fin.
Et la deuxième plaque tomba – en même temps que le fameux tournevis – sur le sol de l’ascenseur faisant un bruit de métal qui aurait pu s’entendre au loin… Mais Nath’ n’en avait rien à foutre. Il fallait qu’il sorte de là !

Posant les paumes de ses mains sur les bords du trou, dans l’intention de se hisser hors de cette cage, Nathaniel lui lança :

« Вы должны знать его (это) нет.!»

Puis, il sauta de la rampe pour se donner de l’élan et se hisser à bout de bras, hors de cette cage. Merci le cirque ! Puis, se retrouvant sur le plafond de l’ascenseur, il regarda autour de lui… Fais chier. Ils se retrouvent bel et bien entre deux étages ! Il avait encore besoin de la gamine pour lui fournir un pied de biche et ouvrir les battants de la porte qui se trouvent juste à un mètre au-dessus d’eux…

Il regarda dans l’ascenseur et il envoya à l’intention de la gamine :

« Я нуждаюсь в crawbar… Вы знаете как создавать это?»

Lui demanda-t-il… Tout en lui tendant son bras pour qu’elle puisse elle aussi, sortir de l’ascenseur… Ho ? Un geste gentil de sa part ?! Peut-être bien, mais c’est surtout pour avoir ce qu’il lui demande. En même temps, si elle ne le fait pas, elle ne pourrait pas sortir elle-non plus alors…

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Message Re: Entrer dans un ascenseur est facile. En sortir... Peut-être moins [Nathaniel] posté par Contenu sponsorisé
le

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un livreur bloqué dans un ascenseur pendant trois jours...
» Il est plus facile de sortir de ses gonds que d'y rentrer
» Entrer dans la danse [U.Desires]
» L'ascenseur est....bloqué?![Neil & Norim]
» [Astuce] Comment obtenir les différentes O-Auras dans ROSA ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are Powerful :: Le Centre-